SocialismeQuand Barack Obama a fait adopter son plan de réforme du système de santé, j’ai prédit que cet abominable projet socialiste allait profiter au mouvement libertarien puisque, sans le vouloir, les démocrates allaient fournir la preuve définitive que l’intervention de l’État dans la gestion des soins de santé mène invariablement à une augmentation des coûts.

L’histoire est en train de me donner raison.

La publication scientifique « Health Affairs » a publié un article ce mois-ci dans lequel on analyse les coûts de la réforme.  Selon les auteurs, l’étatisation du système de santé va augmenter le déficit des États-Unis de 554 milliards de dollars durant les 10 premières années de la réforme.  Pour la décennie suivante, la réforme fera augmenter le déficit de 1,45 billion de dollars.

En bref, contrairement à ce qu’Obama avait promis, l’ingérence de l’État dans le système de santé fera augmenter les coûts…  exactement ce qui avait été prédit par les libertariens !

L’élection d’Obama, il faut le reconnaître, a apporté un changement positif aux États-Unis puisque son élection a insufflé un souffle nouveau au mouvement libertarien !

Source:
Health Affairs
ANALYSIS &  COMMENTARY Health Care Reform Is Likely To Widen Federal Budget Deficits, Not Reduce Them