Du 28 juin au 3 juillet, l’Université de Montréal, via le CÉRIUM, fera ce que les universités québécoises font de mieux, c.-à-d. l’apologie d’une idéologie liberticide et corrompue, j’ai nommé le socialisme.

Voici 2 conférenciers qui ne risquent pas d’être invités par le CÉRIUM:

Understanding the Financial Crisis, avec Johan Norberg:

The Bush/Obama Years, avec Dan Mitchell: