Go-gauche

Selon nos bons médias, Israël aurait attaqué un convoi d’aide humanitaire acheminé vers Gaza par des pacifistes…  La réalité est tout autre.

Premièrement, il faut savoir que ce convoi a été organisé par l’IHH, une organisation turque extrémiste.  L’ IHH a un long historique de collaboration avec des terroristes islamistes.  Lors du procès d’Ahmed Ressam, on a appris que cette organisation a, depuis Montréal,  été impliquée dans l’organisation d’un complot terroriste d’Al-Qaeda visant l’aéroport de Los Angeles.  Les services de sécurité français ont aussi mis en évidence que l’IHH était impliqué dans le financement et le trafic d’armes destinées à des groupes terroristes affiliés à Al-Qaeda.  D’ailleurs, des pacifistes à bord du navire de l’IHH ont appelé au massacre des Juifs juste avant leur départ.

Bref, c’est à ce genre de racaille que les forces israéliennes ont dû composer.

Malgré tout, l’armée israélienne a décidé de jouer fair-play.  Avant de procéder à l’abordage, on a invité le convoi maritime à accoster au port maritime de Hashdod:

Devant le refus de coopérer de la flotte, l’armée israélienne a finalement procédé à l’abordage, mais toujours pour être fair-play, les soldats ont initialement utilisé des fusils de type « paintball ». Et c’est à ce moment qu’on a pu observer une sauvagerie typiquement pacifiste

Dans une démonstration d’amour fraternel, un autre pacifiste poignarde un soldat:

Et ce n’est pas tout…

Voici comment dialoguent les pacifistes:

Et voici le genre d’aide humanitaire utilisée par les pacifistes:

Pourquoi les pacifistes ont-ils agi de la sorte au lieu de coopérer calmement avec les soldats israéliens ?

Parce qu’ils savaient pertinemment que, peu importe leur niveau de sauvagerie, ils pourraient toujours compter sur la complicité des médias pour cacher leurs actes et imputer la totalité du blâme à Israël. Autrement dit, si les putains de journalistes faisaient honorablement leur travail, jamais ces pacifistes n’auraient pris la chance de lyncher des Israéliens.