Antagoniste


30 juin 2010

Mensonge Coup de gueule États-Unis Gauchistan Hétu Watch

Richard Hetu

Quand c’est le temps de faire la promotion d’un candidat démocrate ou de faire passer les républicains pour des racistes, Richard Hétu aime bien citer les sondages de l’organisation ultra-gauchiste Daily Kos.

Par contre quand on découvre que les chiffres des sondages du Daily Kos sont bidon, Richard Hétu préfère garder le silence…


30 juin 2010

Comment on tue la liberté En Citations États-Unis Philosophie

William Pitt

Pour Rahm Emanuel, le chef de cabinet de Barack Obama, les crises représentent des opportunités pour faire adopter des lois qui autrement auraient été considérées comme inacceptables par la population. Pour William Pitt, le plus jeune Premier Ministre de l’Histoire du Royaume-Uni (24 ans), les crises sont des moments utilisées par les tyrans pour tuer la liberté…

« Necessity is the plea for every infringement of human freedom. It is the argument of tyrants; it is the creed of slaves. »


30 juin 2010

Je vous l’avais dit ! Économie États-Unis Gauchistan

SocialismeQuand Barack Obama a fait adopter son plan de réforme du système de santé, j’ai prédit que cet abominable projet socialiste allait profiter au mouvement libertarien puisque, sans le vouloir, les démocrates allaient fournir la preuve définitive que l’intervention de l’État dans la gestion des soins de santé mène invariablement à une augmentation des coûts.

L’histoire est en train de me donner raison.

La publication scientifique « Health Affairs » a publié un article ce mois-ci dans lequel on analyse les coûts de la réforme.  Selon les auteurs, l’étatisation du système de santé va augmenter le déficit des États-Unis de 554 milliards de dollars durant les 10 premières années de la réforme.  Pour la décennie suivante, la réforme fera augmenter le déficit de 1,45 billion de dollars.

En bref, contrairement à ce qu’Obama avait promis, l’ingérence de l’État dans le système de santé fera augmenter les coûts…  exactement ce qui avait été prédit par les libertariens !

L’élection d’Obama, il faut le reconnaître, a apporté un changement positif aux États-Unis puisque son élection a insufflé un souffle nouveau au mouvement libertarien !

Source:
Health Affairs
ANALYSIS &  COMMENTARY Health Care Reform Is Likely To Widen Federal Budget Deficits, Not Reduce Them


30 juin 2010

La fin d’un modèle Économie Europe Récession Revue de presse

The Gazette

Eurozone and currency at risk: survey
The Gazette

A survey of senior executives from around the world, released Monday, shows the issue of government debt in Europe and elsewhere is weighing on the minds of world business leaders.

The poll, commissioned by RBC Capital Markets, indicated that almost half of those surveyed feel there is a 50% chance or more a country within the group using the euro as its currency will leave this arrangement within the next three years.

More than a third agreed there was at least a 25% chance of a complete breakup of the eurozone over this time. For those expecting a country to leave the eurozone, Greece was seen as most likely, followed by Portugal, Spain and Ireland. Germany, Europe’s biggest economy, was seen as the fifth mostly likely to leave the eurozone, “possibly reflecting the respondents’ concern that the German government may lose confidence in the monetary union if the current crisis continues.”

Concerns about sovereign debt go beyond Europe, the poll showed. About one-third of respondents said there is a better chance than not a G20 country will default on their debt within the next three years. Italy was seen as the most likely, followed by Argentina, Turkey, Mexico and Russia. The United Kingdom was see as second most likely country in Western Europe, after Italy, to default.


29 juin 2010

Top 5 Qc/Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (22-28 juin) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication
Influence Communication


29 juin 2010

Les apoligistes de la violence Coup de gueule Économie Gauchistan Québec Terrorisme

Gogauche

Quand un journaliste de Radio-Canada a demandé à des gauchistes s’ils condamnaient les gestes violents posés par des casseurs lors du sommet du G20, je me suis dit que leurs réponses allaient être un no-brainer…  On allait condamner les casseurs en disant que leurs gestes violents n’étaient pas représentatifs de la gauche.

Hé bien non !  Le porte-parole de la « Convergence des luttes anticapitalistes » (CLAC) a excusé les casseurs en disant qu’ils étaient moins violents que le capitalisme.  Francis Dupuis-Déri (professeur de « sciences politiques » à l’UQAM en passant) a dit que leurs gestes étaient acceptables, car il ne s’agissait pas de violence gratuite puisque les actions des vandales ciblaient spécifiquement des entreprises capitalistes.  L’organisation « ATTAC Québec » de son côté a dit qu’il ne fallait pas juger trop durement les casseurs.

Bref,  pour la gauche la fin justifie les moyens, même si les moyens consistent à tout casser.  Et après ça, on osera dire que ce sont les Tea Party, la droite et les libertariens qui sont violents…

Le 11 avril dernier, 50 000 Québécois ont manifesté contre les hausses de taxes et de tarifs du budget de Jean Charest.  Durant cette manifestation, aucune arrestation et aucune fenêtre brisée.  Si tel avait été le cas, on aurait sûrement accusé la radio de Québec d’avoir incité les gens à la violence…

Mais à Toronto, comme la violence fût commise par des gauchistes, personne n’osera affirmer que la casse est imputable  à la propagande anticapitaliste qui circule dans nos médias et nos universités…


29 juin 2010

La fin de la récréation Économie International Récession Revue de presse

National Post

Central banks warned low rates may be creating ‘zombie banks’
National Post

Central banks run the risk of distorting financial markets and creating “zombie banks” forever dependent on government support unless they quickly remove extraordinary measures and record low interest rates put in place to deal with the financial crisis, according to the Bank for International Settlements.

“We cannot wait for the resumption of strong growth to begin the process of policy correction,” Jaime Caruana, the BIS general manager, told the bank’s annual general meeting Monday. Banks around the world reported bumper profits last year but the results were distorted by measures taken by countries in the wake of the meltdown and the financial system is still fragile.

The longer governments and central banks wait to boost interest rates and cut deficits, “the larger will be the distortions they create, both domestically and internationally,” said the BIS in its annual report. The organization is worried that banks will become too dependent on government support to survive in a normal environment.

Moreover, the distortions are a serious threat to the broader market, leading investors to take on excessive risks, and encouraging companies to postpone the recognition of losses, which in turn will set the stage for another potentially even more serious phase of the financial crisis, according to the BIS.

Based in Basel, Switzerland, the BIS is an association of central banks aimed at coordinating monetary policy and increasing transparency in the financial system.


28 juin 2010

Krugman contre Krugman Coup de gueule Économie En Chiffres États-Unis

Déclaration de Paul Krugman à propos des déficits de George W. Bush:

Idiot

« Well, basically we have a world-class budget deficit not just as in absolute terms of course – it’s the biggest budget deficit in the history of the world – but it’s a budget deficit that as a share of GDP is right up there. It’s comparable to the worst we’ve ever seen in this country. It’s biggest than Argentina in 2001. Which is not cyclical, there’s only a little bit that’s because the economy is depressed. Mostly it’s because, fundamentally, the Government isn’t taking in enough money to pay for the programs and we have no strategy of dealing with it. So, if you take a look, the only thing that sustains the US right now is the fact that people say, ‘Well America’s a mature, advanced country and mature, advanced countries always, you know, get their financial house in order,’ but there’s not a hint that that’s on the political horizon, so I think we’re looking for a collapse of confidence some time in the not-too-distant future. »

Déclaration de Paul Krugman à propos des déficits de Barack Obama:

« Many economists, myself included, regard this turn to austerity as a huge mistake. It raises memories of 1937, when F.D.R.’s premature attempt to balance the budget helped plunge a recovering economy back into severe recession. And here in Germany, a few scholars see parallels to the policies of Heinrich Brüning, the chancellor from 1930 to 1932, whose devotion to financial orthodoxy ended up sealing the doom of the Weimar Republic. But despite these warnings, the deficit hawks are prevailing in most places — and nowhere more than here, where the government has pledged 80 billion euros, almost $100 billion, in tax increases and spending cuts even though the economy continues to operate far below capacity. »

Idiot

Bref, ce qui était catastrophique en 2004 pour Krugman est devenu parfaitement acceptable en 2010. Les voies du keynésianisme, tout comme celles de la religion, sont impénétrables…

Barack "The Socialist" Obama

Et pour les illettrés économiques qui imputent la récession de 1937 aux politiques de retour à l’équilibre budgétaire, voici un peu de lecture


28 juin 2010

Économie 101 Économie En Chiffres États-Unis

Quand vient le temps de juger de la véracité de certains principes économique, quel groupe obtient les meilleurs résultats ?  Les progressistes, les conservateurs ou les libertariens ?  Une étude publiée il y a deux mois dans le Econ Journal Watch, une publication scientifique soumise au peer-review, a permis de répondre à cette question.  Pour ce faire, les auteurs de l’étude ont posé 8 questions pour ensuite comptabiliser le nombre de mauvaises réponses.  Voici les principaux résultats:

Économie

Autre élément qui devrait en surprendre plus d’un, parmi ceux qui ont participé à cette étude, on n’observe aucune différence entre les gens avec une éducation universitaire et ceux qui ont uniquement fréquenté une institution secondaire.  Dans les 2 cas, le nombre moyen de mauvaises réponses est de 2,96.

Du côté des partis politiques, les démocrates ont eu en moyenne 4,59 mauvaises réponses contre 1,61 pour les républicains.

Pour terminer, voici les résultats en fonction de la fréquentation des Wal-Mart:

Économie

Source:
Econ Journal Watch
Economic Enlightenment in Relation to College-going, Ideology, and Other Variables: A Zogby Survey of Americans