Antagoniste


27 mai 2010

Déficit culturel Québec Revue de presse

Maclean's

Why does Montreal rank so poorly?
Maclean’s

It’s hard to imagine that cosmopolitan Montreal, with its feted music scene, mountains of arts funding, work-to-live inclination and literary sensibility, would place anywhere but at the very top of a list of Canada’s Most Cultured Cities. An even bigger surprise is to find it near the bottom.

True, cultural opportunities abound in Montreal. There’s the world-class Montreal Symphony Orchestra, L’Orchestre Métropolitain, L’Opéra de Montréal, Les Grands Ballets Canadiens, a half-dozen music festivals, including the Montreal International Jazz Festival and Pop Montreal, and no fewer than a dozen museums.

“But the index isn’t about whether something exists,” says Paul Cappon, president and chief executive of the Canadian Council on Learning. “It’s about whether people actually use it.”

And when you crunch the numbers, looking at how many Montrealers actually went to the ballet, for instance, or visited the McCord Museum of Canadian History last year, the locals look a lot more like rubes than the cultural leaders many in the rest of Canada imagine them to be. Only one in four Montrealers visited a museum last year, compared with nearly half of all Victoria residents. More Winnipeggers, in fact, visited a museum—despite the dearth of options.

N.B. Ce billet fait suite à celui publié mardi sur l’indice composite de l’apprentissage.


26 mai 2010

C’est notre argent Canada Coup de gueule Économie

Attention, politicien au travail !Selon un communiqué diffusé par le Bureau de régie interne de la Chambre des communes, le compte de dépenses des députés et sénateurs totalise 533 millions de dollars.  Rappelons que les parlementaires refusent que la vérificatrice générale du Canada puisse examiner ces dépenses.

Faites le calcul, 533 millions de dollars pour 413 parlementaires (308 députés et 105 sénateurs) ça représente une dépense colossale de 1,29 million de dollars par parlementaire; le tout dilapidé à l’abri du regard du public (même si c’est notre argent) !!!

Chaque année, l’Agence du revenu du Canada examine les déclarations de revenus de plusieurs milliers de Canadiens.  Mais contrairement aux députés, quand un fonctionnaire demande à un simple citoyen de produire des pièces justificatives, celui-ci n’a pas le luxe de répondre: « va te faire foutre ».


26 mai 2010

Modèle québécois = paresse ? Canada Économie En Chiffres Québec

Au Québec, les gens qui travaillent sont moins nombreux que dans le reste du Canada:

Modèle Québécois

Entre 1997 et 2002, il y a eu un certain rattrapage suivi d’une stagnation. En 2008, si le Québec avait un taux d’emploi identique à celui du reste du Canada, la province aurait pu compter sur 319 019 travailleurs de plus !

Au Québec, les travailleurs font moins d’heures que dans le reste du Canada:

Modèle Québécois

Depuis 1999, l’écart avec le reste du Canada a passablement crû.  En 2008, si le Québec avait eu une intensité du travail identique à celle du reste du Canada, les travailleurs québécois auraient ajouté 319 millions d’heures au compteur !

Au Québec, les travailleurs sont moins productifs que dans le reste du Canada:

Modèle Québécois

L’écart avec le reste du Canada a énormément fluctué, mais au global elle a augmenté depuis 1997.  En 2008, si le Québec avait une productivité identique à celle du reste du Canada, les travailleurs québécois auraient ajouté 13,4 milliards de dollars au PIB de la province !

N’en déplaise à la gauche, au Québec il y a moins de travailleurs, ceux qui travaillent font moins d’heures et chaque heure travaillée produit moins.

En 2008, si le Québec avait pu compter simultanément sur un taux d’emploi, une intensité du travail et une productivité identiques au reste du Canada, les travailleurs québécois auraient ajouté 49,4 milliards de dollars au PIB de la province (en dollars enchaînés de 2002) !

Selon une étude réalisée par les HEC l’an dernier, en 1981, chaque Canadien pouvait compter annuellement sur 4 918 $ de plus qu’un Québécois (PIB par habitant). Aujourd’hui, il dispose de 9 208 $ de plus que son voisin.

Si l’on se compare aux Américains, la situation est encore pire.  En 1981, chaque Américain pouvait compter annuellement sur 8 052 $ de plus qu’un Québécois (PIB par habitant). Aujourd’hui, il dispose de 18 744 $ de plus que son voisin.

Sources:
Statistique Canada / HEC Montréal
Tableaux 383-0011 & 383-0009 / Productivité et prospérité au Québec : Bilan 1981-2008


26 mai 2010

La fin de l’État providence Europe Récession Revue de presse

The NewYork Times

Europeans Fear Crisis Threatens Liberal Benefits
The New York Times

Across Western Europe, the “lifestyle superpower,” the assumptions and gains of a lifetime are suddenly in doubt. The deficit crisis that threatens the euro has also undermined the sustainability of the European standard of social welfare, built by left-leaning governments since the end of World War II.

Europeans have boasted about their social model, with its generous vacations and early retirements, its national health care systems and extensive welfare benefits, contrasting it with the comparative harshness of American capitalism. Europeans have benefited from low military spending, protected by NATO and the American nuclear umbrella. They have also translated higher taxes into a cradle-to-grave safety net. “The Europe that protects” is a slogan of the European Union.

But all over Europe governments with big budgets, falling tax revenues and aging populations are experiencing rising deficits, with more bad news ahead. With low growth, low birthrates and longer life expectancies, Europe can no longer afford its comfortable lifestyle, at least not without a period of austerity and significant changes. The countries are trying to reassure investors by cutting salaries, raising legal retirement ages, increasing work hours and reducing health benefits and pensions.

“We’re now in rescue mode,” said Carl Bildt, Sweden’s foreign minister. “But we need to transition to the reform mode very soon. The ‘reform deficit’ is the real problem,” he said, pointing to the need for structural change.


25 mai 2010

Hope Économie En Vidéos International Philosophie

Avec tous les politiciens et bureaucrates incompétents qui sévissent au Québec et aux 4 coins de la planète, il y a de quoi broyer du noir…

Mais, comme l’explique Milton Friedman, cette incompétence est aussi source d’espoir…

Chaque dollar gaspillé par les politiciens a pour effet de nous rapprocher d’un gouvernement libertarien.

On a dit de la présente récession qu’elle allait mettre un frein au capitalisme. Ironiquement, la dette créée par les politiques gauchistes pour contrer la crise pourrait bien obliger de nombreux pays à se reconvertir au capitalisme.

Cette crise représente peut-être une opportunité pour faire avancer la cause libertariennes. Pour éviter de crouler sous leur dette, plusieurs pays pourraient être obligés de réduire la taille de leur gouvernement.

Lénine disait : « les capitalistes finiront par nous vendre la corde qui les pendra ». Aujourd’hui, on pourrait dire: « les socialistes finiront par subventionner et nationaliser la corde qui les pendra ».


25 mai 2010

Encore dernier… Canada Économie En Chiffres Québec

L’indice composite de l’apprentissage est une évaluation de l’état de l’apprentissage au Canada.  L’évaluation de cet indice (sur 100) se base sur une analyse quantitative des quatre « piliers de l’apprentissage » établis par l’UNESCO:

1-Apprendre à savoir:

  • Accès aux établissements d’apprentissage
  • Études universitaires
  • Poursuite d’études post-secondaires
  • Taux de décrochage au secondaire
  • Capacités de littératie des jeunes

2-Apprendre à faire:

  • Disponibilité de formation en milieu de travail
  • Participation à une formation liée au travail
  • Accès aux établissements d’enseignement professionnel

3-Apprendre à être:

  • Exposition aux média
  • Apprentissage par la culture
  • Apprentissage  par les sports
  • Accès aux ressources culturelles
  • Accès à internet à large bande

4-Apprendre à vivre ensemble:

  • Accès aux institutions communautaires
  • Bénévolat
  • Participation à des clubs sociaux et à d’autres organisations sociales
  • Apprentissage auprès d’autres cultures

Voici les 5 grandes villes canadiennes qui se sont distinguées pour l’année 2010:

Indice composite de l’apprentissage

Ne cherchez pas de villes québécoises, elles sont très loin dans le classement…

  • Gatineau: 19e sur 38
  • Québec: 29e sur 38
  • Laval: 33e sur 38
  • Longueuil: 34e sur 38
  • Montréal: 35e sur 38
  • Sherbrooke: 36e sur 38
  • Trois-Rivières: 37e sur 38
  • Saguenay: 38e sur 38

À l’échelle canadienne, voici comment se classe la province de Québec:

Indice composite de l’apprentissage

Encore une fois, les « redneck » de l’Alberta font la leçon aux Québécois…

Voici comment performe le Québec pour chacun des quatre « piliers de l’apprentissage »:

Indice composite de l’apprentissage

Source:
Conseil canadien sur l’apprentissage
Indice composite de l’apprentissage 2010


25 mai 2010

La vraie tempête approche… Économie International Récession Revue de presse

The Australian

Gold bulls dig in for big rally
The Australian

Speculatord are buying gold faster than the world’s biggest producers can mine it, as analysts forecast a 27 per cent rally that may extend the longest run of annual gains since at least 1920.

Exchange-traded products backed by bullion added 42.5 tonnes in the week to May 14, the most in 14 months, data from UBS shows. China, Australia and the 16 other largest mining nations averaged weekly output of 42.3 tonnes last year, researcher GFMS estimates. The median prediction in a Bloomberg survey of 23 traders, analysts and investors is that it will reach $US1500 by the end of the year.

« You could see gold go up another $US1000, » said Evan Smith, who helps manage $US2 billion at US Global Investors in San Antonio. « All of the turmoil and problems we’ve seen in Europe is just another reminder that there’s a lot of value in gold as a safe haven, » he said.

China, the biggest consumer of industrial metals, will expand 10.1 per cent this year, more than three times the pace of the US’s anticipated 3.2 per cent gain, according to as many as 77 economists surveyed by Bloomberg.

Supply from mines, which peaked in 2001, fell in five of the last eight years, data from London-based GFMS show. Companies are digging deeper to extract dwindling reserves, with mines in South Africa extending as far as 3.8km down.


24 mai 2010

Un gros merci à Barack Obama ! Canada Économie États-Unis Québec

Le plan de réforme de Wall Street de Barack Obama pourrait bien être bénéfique pour le Canada. La réglementation plus sévère pourrait en effet inciter les grandes sociétés financières américaines à déplacer leurs activités au Canada pour pouvoir profiter d’un environnement réglementaire moins contraignant.

Cette réforme prévoit entre autres une quasi-interdiction du commerce des produits dérivés. Cette disposition pourrait avantager la bourse de Montréal qui se spécialise dans les échanges de produits dérivés.

Pendant que les socialistes présents à Washington s’évertuent à affaiblir les États-Unis, le Canada est « open for business » !


24 mai 2010

Une forteresse démocrate s’écroule États-Unis Hétu Watch Revue de presse

USA Today

GOP wins House seat in Obama’s Hawaii home district
USA Today

Republicans scored a midterm election victory Saturday when Honolulu City Councilman Charles Djou won a Democratic-held House seat in Hawaii in the district where President Obama grew up — the latest triumph for the GOP as it looks to take back control of Congress.

Djou’s victory was a blow to Obama and other Democrats who could not rally around a candidate and find away to win a congressional race that should have been a cakewalk. The seat had been held by a Democrat for nearly 20 years and is located where Obama was born and spent most of his childhood.

« This is a momentous day. We have sent a message to the United States Congress. We have sent a message to the national Democrats. We have sent a message to the machine, » Djou said. « The congressional seat is not owned by one political party. This congressional seat is owned by the people. »

Republicans see the victory as a powerful statement about their momentum heading into November. They already sent a Republican to the U.S. Senate to replace the late Sen. Edward M. Kennedy of Massachusetts— a place that was once thought to be the most hostile of territories for the GOP. Now Republicans can say they won a congressional seat in the former backyard of the president and in a state that gave Obama 72% of the vote two years ago.