L’indice composite de l’apprentissage est une évaluation de l’état de l’apprentissage au Canada.  L’évaluation de cet indice (sur 100) se base sur une analyse quantitative des quatre « piliers de l’apprentissage » établis par l’UNESCO:

1-Apprendre à savoir:

  • Accès aux établissements d’apprentissage
  • Études universitaires
  • Poursuite d’études post-secondaires
  • Taux de décrochage au secondaire
  • Capacités de littératie des jeunes

2-Apprendre à faire:

  • Disponibilité de formation en milieu de travail
  • Participation à une formation liée au travail
  • Accès aux établissements d’enseignement professionnel

3-Apprendre à être:

  • Exposition aux média
  • Apprentissage par la culture
  • Apprentissage  par les sports
  • Accès aux ressources culturelles
  • Accès à internet à large bande

4-Apprendre à vivre ensemble:

  • Accès aux institutions communautaires
  • Bénévolat
  • Participation à des clubs sociaux et à d’autres organisations sociales
  • Apprentissage auprès d’autres cultures

Voici les 5 grandes villes canadiennes qui se sont distinguées pour l’année 2010:

Indice composite de l’apprentissage

Ne cherchez pas de villes québécoises, elles sont très loin dans le classement…

  • Gatineau: 19e sur 38
  • Québec: 29e sur 38
  • Laval: 33e sur 38
  • Longueuil: 34e sur 38
  • Montréal: 35e sur 38
  • Sherbrooke: 36e sur 38
  • Trois-Rivières: 37e sur 38
  • Saguenay: 38e sur 38

À l’échelle canadienne, voici comment se classe la province de Québec:

Indice composite de l’apprentissage

Encore une fois, les « redneck » de l’Alberta font la leçon aux Québécois…

Voici comment performe le Québec pour chacun des quatre « piliers de l’apprentissage »:

Indice composite de l’apprentissage

Source:
Conseil canadien sur l’apprentissage
Indice composite de l’apprentissage 2010