Antagoniste


14 mai 2010

Le modèle suédois Économie En Vidéos États-Unis Europe Québec

Pour les gauchistes québécois la Suède est le modèle par excellence.

Mais de quelle Suède parle-t-on ?

Un vidéo à voir absolument:

Sweden’s March Towards Capitalism: Economist Andreas Bergh on the « Capitalist Welfare State »

In The Capitalist Welfare State, Lund University economist Andreas Bergh explains how Sweden has managed to increase economic productivity despite its large public sector.

Bergh says that despite popular mythology, Sweden is not a socialist success story but instead owes its economic growth to the lowered tax rates and deregulation of the early 1990s, which allowed innovation and investment to flourish. Bergh also discusses how Sweden’s national voucher program revitalized the country’s educational system and warns that Americans who are hoping to emulate Swedish success by growing the public sector are learning the wrong lessons from Sweden.

Un point très intéressant abordé par Andreas Bergh: si la Suède taxe beaucoup, elle redistribue très peu la richesse (le gouvernement retourne l’argent des taxes et impôts à ceux qui payent des taxes et impôts). Voilà un élément important pouvant expliquer pourquoi les gens tolèrent le régime fiscal en place.

Lecture complémentaire: ici


14 mai 2010

Du pain et surtout des jeux Québec

–Communiqué de presse d’Influence Communication–

Une éclipse médiatique avec le CH ?
Un véritable tsunami

Influence CommunicationEn marge du 7e match opposant le Canadien aux Penguins, Influence Communication a réalisé une analyse quantitative de la couverture abondante accordée depuis les 24 dernières heures au Québec, au Canada et partout dans le monde. Sans surprise, il s’agit de la nouvelle la plus citée au Québec et à travers le Canada. Depuis 24 heures, 9,71 % du contenu d’information au Canada a porté sur le sujet. Au Québec cette proportion est de 25,87 %. En comparaison, une fermeture d’une importante entreprise au Québec occupe près de 2 % de l’actualité sur 24 heures. Au plus fort de la crise, l’affaire Tony Tomassi avait généré 0,90 % de l’actualité.

Rappelons que lors des 24 heures qui ont suivi le séisme à Haiti en janvier dernier, 23 % du contenu d’information québécois avait porté sur la nouvelle.

Globalement, les sports ont occupé 28,03 % de nos médias entre le 12 mai 9h00 et le 13 mai 9h00. Le hockey du Canadien a donc obtenu 92 % de la place accordée aux sports.

Entre 22h00 et minuit hier soir, 89 % de l’actualité québécoise ne portait que sur cette nouvelle.

Un engouement plus important qu’en 1993 ?

Il est difficile de comparer deux époques en raison de la composition des médias qui est fort différente.  Des indices nous portent toutefois à croire que la vague médiatique actuelle est plus importante qu’en 1993.  Si on compare la période du 18 avril au 9 juin 1993 à celle du 11 avril au 13 mai 2010, les présentes séries du Canadien ont déjà généré 43 % plus de couverture que tout ce qu’on avait connu il y a 17 ans du premier au dernier jour.

Le CH dans l’élite de l’actualité internationale

Depuis les 24 dernières heures, la performance du Canadien a généré 55 % de la visibilité du Québec à l’international.  Alors que le hockey n’est pas un sport qui occupe beaucoup de place dans les médias du monde entier, 2 776 articles et reportages ont été publiés et diffusés à travers le monde.  Si nous devions dresser un classement international des nouvelles les plus médiatisées, on trouverait la victoire du CH au sein d’un top 2000.  Considérant qu’Influence collige chaque jour entre 700 000 et 3 millions de nouvelles dans le monde, c’est un phénomène très rare.  Ajoutons que les médias du Québec ne représentent que 0,3 % du volume mondial de nouvelles.  La presse américaine qui produit chaque jour autour de 31 % de l’ensemble des nouvelles a donc joué un rôle majeur.

Puisqu’il est question de la presse américaine, rappelons que 110 journalistes s’était prononcés sur la série Montréal-Pittsburgh.  Dans l’ensemble des médias américains, 10,91 % des journalistes avaient prévu une victoire du CH dans la série Montréal-Pittsburgh.  22,73 % croyaient que le 7e match allait être gagné par les Penguins et 8,18 % le cédaient au Canadien.

Voici le Top 15 des nouvelles les plus citées au Québec à 15h00,  le 12 mai 2010

  1. Le CH et son 7e match
  2. Tragédie de St-Jude : un village en deuil
  3. Réactions aux allégations de pots-de-vin au Fonds de solidarité de la FTQ
  4. Jacques Dupuis toujours sur le grill suite à l’affaire Coretti
  5. L’entreprise de sécurité BCIA change de propriétaire
  6. Les autres séries dans la LNH
  7. Le vérificateur général Renaud Lachance invite les commissions scolaires à économiser
  8. Commission Bastarache : le procureur en chef a déjà donné au PLQ
  9. Un sondage démontre que les enseignants sont régulièrement la cible de violence et d’intimidation de la part des élèves
  10. Les actionnaires de Quebecor réunis en assemblée générale
  11. Bombardier Transport signe un important contrat en Suisse
  12. L’Impact de Montréal joue ce soir
  13. Le Conseil du statut de la femme soutient que la franchise santé est discriminatoire
  14. Les anglophones veulent se faire entendre sur la loi 104 et l’accès aux écoles passerelles
  15. Les médecins de famille lancent un campagne publicitaire pour partager leurs arguments

Source:
Influence Communication
Influence Communication


14 mai 2010

Résurection Économie États-Unis Hétu Watch Récession Revue de presse

The Wall Street Journal

Voters Shifting to GOP, Poll Finds
The Wall Street Journal

Republicans have solidified support among voters who had drifted from the party in recent elections, putting the GOP in position for a strong comeback in November’s mid-term campaign, according to a new Wall Street Journal/NBC News poll.

The findings suggest that public opinion has hardened in advance of the 2010 elections, making it tougher for Democrats to translate their legislative successes, or a tentatively improving U.S. economy, into gains among voters.

Republicans have reassembled their coalition by reconnecting with independents, seniors, blue-collar voters, suburban women and small town and rural voters—all of whom had moved away from the party in the 2006 elections, in which Republicans lost control of the House. Those voter groups now favor GOP control of Congress.

A big shift is evident among independents, who at this point in the 2006 campaign favored Democratic control of Congress rather than Republican control, 40% to 24%. In this poll, independents favored the GOP, 38% to 30%.

« This is the inverse of where we were four years ago, and in a way that projects to substantial Democratic losses in November, » Mr. McInturff said.