Tim James est-il xénophobe ? C’est ce que plusieurs pensent aux États-Unis suite à la diffusion de cette publicité électorale:

Quand on regarde le débat sur l’immigration aux États-Unis, on réalise à quel point les nationalistes québécois sont fondamentalement extrémistes dans leurs revendications. La proposition de Tim James est bien innocente par rapport à celle de Jean-François Lisée qui, de son côté, propose de carrément retirer le droit de vote aux immigrants ne parlant pas français… Imaginer si un républicain osait proposer une telle chose…

Pour en revenir à Tim James, la job d’un gouvernement n’est pas d’imposer une langue à ses citoyens, les gens sont libres de converser dans la langue de leur choix.

Par contre, il est ridicule que le gouvernement dépense l’argent des contribuables pour qu’un examen de conduite soit disponible en 12 langues.

La solution ? L’État peut fixer les normes de l’examen de conduite et ce dernier pourrait être administré par le secteur privé. Ainsi, les entreprises pourront faire passer cet examen dans la langue de leur choix, en fonction de la demande de leur client, sans que cela coûte un seul sou au gouvernement.