Antagoniste


2 mai 2010

Le pillage systématique Économie En Citations Philosophie

Frédéric Bastiat

Frédéric Bastiat à propos de la redistribution de la richesse

« Faire intervenir l’État, lui donner pour mission de pondérer les profits et d’équilibrer les fortunes, en prenant aux uns, sans consentement, pour donner aux autres, sans rétribution, le charger de réaliser l’œuvre du nivellement par voie de spoliation, assurément c’est bien là du Communisme. Les procédés employés par l’État, dans ce but, non plus que les beaux noms dont on décore cette pensée, n’y font rien. Qu’il en poursuive la réalisation par des moyens directs ou indirects, par la restriction ou par l’impôt, par les tarifs ou par le Droit au travail ; qu’il la place sous invocation de l’égalité, de la solidarité, de la fraternité, cela ne change pas la nature des choses ; le pillage des propriétés n’en est pas moins du pillage parce qu’il s’accomplit avec régularité, avec ordre, systématiquement et par l’action de la loi. »


2 mai 2010

Xénophobie ? En Vidéos États-Unis Québec

Tim James est-il xénophobe ? C’est ce que plusieurs pensent aux États-Unis suite à la diffusion de cette publicité électorale:

Quand on regarde le débat sur l’immigration aux États-Unis, on réalise à quel point les nationalistes québécois sont fondamentalement extrémistes dans leurs revendications. La proposition de Tim James est bien innocente par rapport à celle de Jean-François Lisée qui, de son côté, propose de carrément retirer le droit de vote aux immigrants ne parlant pas français… Imaginer si un républicain osait proposer une telle chose…

Pour en revenir à Tim James, la job d’un gouvernement n’est pas d’imposer une langue à ses citoyens, les gens sont libres de converser dans la langue de leur choix.

Par contre, il est ridicule que le gouvernement dépense l’argent des contribuables pour qu’un examen de conduite soit disponible en 12 langues.

La solution ? L’État peut fixer les normes de l’examen de conduite et ce dernier pourrait être administré par le secteur privé. Ainsi, les entreprises pourront faire passer cet examen dans la langue de leur choix, en fonction de la demande de leur client, sans que cela coûte un seul sou au gouvernement.


2 mai 2010

Un exemple à imiter Économie International Revue de presse

The New York Times

Japan Forces Bureaucrats to Defend Spending
The New York Times

Seeking to bring its spiraling debt under control, Japan has undertaken an unlikely exercise: lawmakers are forcing bureaucrats to defend their budgets at public hearings and are slashing wanton spending.

The hearings, streamed live on the Internet, are part of an effort by the eight-month-old government of Prime Minister Yukio Hatoyama to tackle the country’s public debt, which has mushroomed to twice the size of Japan’s $5 trillion economy after years of profligate spending.

Greece’s debt crisis, which has panicked investors and forced the rest of Europe to put together a multibillion-dollar bailout, has fed fears in Tokyo that if spending is unchecked, Japan could become the center of the next global financial crisis.

Mr. Hatoyama and his ruling Democratic Party are also trying to wrest control of Japan’s economy from the country’s powerful bureaucracy.

“We want the public to see how their tax money is really being spent,” said Yukio Edano, the state minister in charge of administrative reform, who is heading the effort. “Then we will bring about big changes.”

“The bureaucrats looked scared,” said one attendee, Kenji Nakao, a 67-year-old Tokyo retiree. “It was very satisfying to see.”