Antagoniste


22 avril 2010

Crime contre l’humanité En Vidéos Environnement

En ce jour de la terre, rappelons nous que des millions de gens sont morts à cause de la croisade des écologistes contre le DDT:

MISE-À-JOUR


22 avril 2010

Québec-bashing ? Canada Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Raymond BachandAvec un ministre des Finances comme Raymond Bachand, alias « Monsieur Bonheur », il n’est pas surprenant que le Québec soit dans la dèche…

Cette semaine Maxime Bernier a publié un excellent discours critiquant le modèle québécois.  Un modèle qui a fait de la province le royaume de l’interventionnisme, de pauvreté durable et de dépendance économique.

Maxime Bernier critique le modèle québécois et qu’a à répondre « Monsieur Bonheur » ?  Il a accusé le Beauceron de faire du Québec-bashing !  Au Québec, la mentalité socialiste est tellement enracinée profondément dans l’inconscient des politiciens que toute attaque contre le modèle québécois devient une attaque contre tous les Québécois.

Mais ce n’est pas tout.  « Monsieur Bonheur » a été capable de s’enfoncer encore plus profondément dans la bêtise lorsqu’il a affirmé que les Québécois financent leurs programmes sociaux non pas avec la péréquation, mais avec les impôts et les taxes qu’ils paient.  Pour citer Raymond Bachand: « Il [Maxime Bernier] devrait plutôt expliquer aux Albertains que si on a des services dont on est fiers de se doter, au Québec, ce n’est pas à cause de la péréquation, mais parce qu’on a 15 milliards $ de taxes et d’impôts de plus que les Albertains ».

Si le ministre des Finances sait compter (on peut en douter), il devrait savoir que sans les 8,5 milliards de dollars de péréquation reçus d’Ottawa, jamais nous ne pourrions payer pour les multiples programmes sociaux.  D’ailleurs même avec la péréquation, nous n’avons pas les moyens de payer pour ces programmes comme en fait foi le déficit.

Pour terminer, une petite leçon d’économie 101 pour Raymond Bachand.  Parce que le Québec prélève 15 milliards $ de taxes et d’impôts de plus que l’Alberta, l’activité économique est ralentie.  Parce que l’activité économique est ralentie, le Québec est pauvre.  Parce que le Québec est pauvre, il reçoit de la péréquation.

Bref, parce que l’Alberta taxe moins ces citoyens que le Québec, cette province est plus riche.  Et parce que cette province est plus riche, elle doit envoyer son argent dans les provinces pauvres comme le Québec.


22 avril 2010

Le triomphe de la raison Environnement États-Unis Revue de presse

National Post

Global warming doomsayers continue to lose ground
National Post

Fewer and fewer people accept the argument that global warming is a threat to the planet, according to the latest Rasmussen Poll, and even those who fear climate change don’t necessarily blame human activities. Meanwhile, those who had been agnostic on global warming are deciding that global warming is a natural phenomenon.

In September, amid the press hype associated with the Copenhagen Climate Change Conference, the number of Americans who blamed man rose to 42%. Following the Copenhagen Conference and the revelations about Climategate, many of those 42% lost their confidence in the validity of the man-made theory and switched into the “not sure” category. Only 33% of American voters still believe that humans are primarily to blame for global warming.

Meanwhile, those who had been in the “not sure” camp decided that natural causes were most likely behind global warming. Just 8% remain “not sure” on this issue.

A majority of those polled – 54% — continue to believe that global warming is a problem, albeit one caused by nature. This number has declined from 62% a year ago, as has the number who consider global warming a very serious problem – just 29% still do.