Pas à Québec, mais bien à Montréal.  En plus, c’est une radio-poubelle payée avec l’argent de nos taxes. Je parle bien sûr de l’infâme travail propagandiste de Radio-Canada.

Pour commenter les péripéties entourant la réforme de la santé de Barack Obama, Christiane Charette a invité 3 ultras gauchistes. S’en est suivi un déluge de mensonge…

On a prétendu que le mouvement de contestation contre la réforme d’Obama s’estompait en prétendant qu’il n’était qu’une centaine à avoir manifesté devant le Capitole la fin de semaine dernière.  En réalité, ils étaient plusieurs milliers qui s’étaient réunis spontanément à moins de 24h d’avis.

Ensuite, on a prétendu que les manifestants avaient crié des insultes racistes à l’endroit d’un groupe de politiciens noirs se rendant au Congrès.  Encore une fois, des accusations complètement mensongères.

Ensuite, on a dit que les politiciens démocrates étaient les victimes de menace de la part des opposants à la réforme.  Bien sûr, la bande de crétins réunis autour du micro de Christiane Charette ne parlera jamais du coup de feu dirigé contre le bureau d’Eric Cantor (Whip du parti républicain au congrès) ni des menaces de mort dirigées contre le GOP.

En passant, un petit reality check pour les obamistes de Radio-Canada:

Contre le socialisme