SocialismeLe plan de réforme de la santé de Barack Obama prévoit assurer 32 millions d’Américains qui sont actuellement sans assurance. On peut donc s’attendre à ce que la demande en soins de santé augmente de manière importante.

Pourtant, le plan du président Obama ne prévoit aucune dépense pour former de nouveaux médecins et de nouvelles infirmières. À l’opposé, l’application de la réforme pourrait nécessiter l’embauche de 16 000 nouveaux fonctionnaires au ministère du Revenu (IRS).

La sociale-bureaucratie dans toute sa splendeur… Ce qui importe ce n’est pas de rendre des services à la population, mais de pilier leur portefeuille !