Antagoniste


25 mars 2010

Les méchants teabaggers Coup de gueule En Vidéos États-Unis Hétu Watch

Selon les Patrick Lagacé et Richard Hétu de ce monde, les gens participants aux Tea Party sont racistes, haineux et imbéciles.

En passant, vous saviez que 55% des gens ayant participé à un Tea Party étaient des femmes ?  Il est plutôt rare de voir des personnes qualifier un groupe majoritairement féminin de « raciste », « haineux » et « imbécile ».  En fait, on s’attend surtout à retrouver ce genre de rhétorique chez les gens qui sont sexistes.

En passant, 88% des gens participants aux Tea Party sont caucasiens.  La proportion de ce groupe dans la population générale est de 80%. Autrement dit, les minorités sont plutôt bien représentées dans les Tea Party. Gardez en tête que lors de la dernière élection, 95% de la population afro-américaine a voté pour Barack Obama.

Et voici une entrevue que les gauchistes devraient visionner avant d’insulter les Tea Party:


‘The BIG Black Lie’ Author Debates MSNBC’s Shuster on Tea Pa


25 mars 2010

La sociale-buraucratie en action Économie États-Unis Gauchistan

SocialismeLe plan de réforme de la santé de Barack Obama prévoit assurer 32 millions d’Américains qui sont actuellement sans assurance. On peut donc s’attendre à ce que la demande en soins de santé augmente de manière importante.

Pourtant, le plan du président Obama ne prévoit aucune dépense pour former de nouveaux médecins et de nouvelles infirmières. À l’opposé, l’application de la réforme pourrait nécessiter l’embauche de 16 000 nouveaux fonctionnaires au ministère du Revenu (IRS).

La sociale-bureaucratie dans toute sa splendeur… Ce qui importe ce n’est pas de rendre des services à la population, mais de pilier leur portefeuille !


25 mars 2010

Failed State: l’Irak vs. la Californie Économie États-Unis Irak Revue de presse

The Boston Globe

Gambling on Iraq’s slow rise from ruin
The Boston Globe

Michael O’Hanlon, who tracks indicators of progress for the Brookings Institution’s Iraq Index, said that “Iraq has continued its remarkable trajectory of improvement.’’

“It is still fairly violent by Mideast standards, but many countries in places like South America have higher overall levels of violence now from crime,’’ he said.

Traditional Wall Street investors have taken note. Iraq is now considered a safer bet than Argentina, Venezuela, Pakistan, and Dubai — and is nearly on par with the State of California, according to Bloomberg statistics on credit default swaps, which are considered a raw indicator of default risk.

“Compared to California, I’d rather bet on Iraq,’’ Daher said. “Iraq is a country where there are still bombs going off and people getting murdered, but they are less indebted than the United States. California is likely to have more demands on its resources, and there is no miracle where California is going to have more revenue coming out of the sky. Iraq has prospects for tremendously higher revenues, if they can manage to get their act halfway together, which they seem to be doing.’’