Antagoniste


17 mars 2010

La rentabilité Économie Gauchistan Québec

Politique PoubelleMardi dernier, Benoît Dutrizac a reçu dans ses studios le Gaétan Barrette (président de la Fédération des médecins spécialistes), Louis Godin (PDG de la Fédération des médecins omnipraticiens) et Régine Laurent (Fédération interprofessionnelle de la santé). [Ici & ici]

Durant cette entrevue, Benoît Dutrizac s’est questionné sur le niveau des dépenses colossales dans le système de santé québécois.  Mal lui en prit, car ses invités l’ont immédiatement corrigé: le gouvernement ne dépense pas en santé, il investit !

C’est bien connu, au Québec quand le gouvernement sort de l’argent de ses coffres, ce n’est jamais une dépense, c’est toujours un investissement.  On ne dépense pas en santé, on investit.  On ne dépense pas en éducation, on investit.  On ne dépense pas en culture, on investit.  On ne dépense pas pour refaire les routes, on investit.  On ne subventionne pas les industries, on investit.  On ne dépense pas dans les garderies à 7$, on investit.  On ne dépense pas dans les régions, on investit.

Et allez savoir pourquoi, malgré tous ses investissements, le Québec accumule les déficits…  Si l’on accepte la prémisse que le gouvernement ne dépense jamais, mais qu’il investit, alors force est de conclure que les talents d’investisseurs de nos politiciens sont comparables à ceux de Vincent Lacroix…


17 mars 2010

Culture de dépendance Canada Économie En Chiffres Québec

En 2007, les 20% de la population avec les plus faibles revenus ont bénéficié d’un transfert gouvernemental de 8 200$; dans le reste du Canada ce même groupe a dû se contenter d’un transfert de 7 521$.

Vous pensez peut-être que cette redistribution de richesse, si chère aux gauchistes, a fait en sorte que les pauvres du Québec étaient plus riches que les pauvres du reste du Canada…  Du tout, les revenus des 20% de Québécois les plus pauvres étaient de 12 700$ alors que dans le reste du Canada ils s’élevaient à 14 514$.

En fait, le Québec est la province pour laquelle les 20% de la population la moins riche ont les revenus les plus bas.  À titre comparatif, ce groupe fait un salaire de 17 100$ en Alberta.

Voici dans quelle mesure les pauvres dépendent du gouvernement au Québec et dans le reste du Canada:

Gauchiste

Si le reste du Canada est passé sous la barre de 50%, le Québec est repassé au-dessus du 60%.

Pour redistribuer la richesse, il faut taxer.  Quand on taxe, on nuit à l’économie et quand on nuit à l’économie on s’assure que les pauvres restent pauvres et surtout, on les condamne à être dépendants du gouvernement…  Et les gouvernements adorent les gens dépendants, c’est une clientèle électorale captive…

Sources:
Statistique Canada
Tableau 202-0301 & Tableau 202-0701


17 mars 2010

Pire que Bush Coup de gueule États-Unis Hétu Watch Revue de presse

The Boston Globe

PROMISES, PROMISES: Records not so open with Obama
The Boston Globe

One year into its promise of greater government transparency, the Obama administration is more often citing exceptions to the nation’s open records law to withhold federal records even as the number of requests for information declines, according to a review by The Associated Press of agency audits about the Freedom of Information Act.

Major agencies cited the exemption at least 70,779 times during the 2009 budget year, up from 47,395 times during President George W. Bush’s final full budget year, according to annual reports filed by federal agencies. Obama was president for nine months in the 2009 period. The government’s track record under the Freedom of Information Act is widely considered a principal measurement of how transparently it makes decisions.

The AP’s review of annual Freedom of Information Act reports filed by 17 major agencies found that the administration’s use of nearly every one of the law’s nine exemptions to withhold information from the public increased during fiscal year 2009, which ended last October.

The agencies cited exemptions at least 466,872 times in budget year 2009, compared with 312,683 times the previous year, the review found.