Capitalisme

-

Des 500 compagnies américaines se classant dans le palmarès de Fortune en 1959, seulement 72 d’entre elles étaient toujours présentes dans le classement de l’année 2009. Autrement dit, en l’espace de 50 ans, 86% des compagnies les plus puissantes aux États-Unis ont été remplacées par de nouvelles entités.

Des compagnies comme Cisco, eBay, McDonald’s, Microsoft et Yahoo ont pris la place d’American Motors, Studebaker, Kodak, Maytag et National Sugar Refining.

Et dire que certaines personnes reprochent au capitalisme de créer des monopoles/oligopoles…