La semaine dernière, le gouvernement de Stephen Harper a déposé son nouveau budget. Gilles Duceppe a été fidèle à lui-même en déclarant que l’exercice n’avait rien de rentable pour le Québec.  Bref, il a radoté la même chose que les années passées…

Pourtant, si l’on considère la taille du chèque de BS que le fédéral envoie au Québec, on peut constater que Stephen Harper est très (probablement trop) généreux avec le Québec:

Budget

Contrairement à ce qu’affirme Gilles Duceppe, le Québec a eu plus que sa part du gâteau.  Pour l’année fiscale 2005-2006, les paiements de transferts, d’aide ciblée directe & de fonds en fiducie comptaient pour 18,8% du budget du gouvernement du Québec.  Pour l’année fiscale 2009-2010, cette proportion a grimpé à 22,7%, soit une augmentation appréciable de 20,7%.

Comme on dit par chez nous, « donne à manger à un cochon, il viendra chier sur ton perron ».

Source:
Ministère des Finances du Canada
Soutien fédéral aux provinces et aux territoires