Antagoniste


31 mars 2010

La bonne dette ? Coup de gueule Économie Québec

DetteDans son discours budgétaire, Raymond Bachand a une fois de plus insulté notre intelligence en parlant de la « mauvaise dette » et de la « bonne dette ».

Pour Raymond Bachand, la « mauvaise dette » est comparable au solde impayé sur une carte de crédit alors que la « bonne dette » est assimilable à une hypothèque: on s’endette, mais ce n’est pas grave parce qu’on finance un actif (une maison ou des infrastructures dans le cas du gouvernement).

J’ai une question pour le ministre Bachand.  Si une personne, qui a les moyens de s’acheter une maison de 200 000$, décide de s’acheter une maison de 600 000$, est-ce que c’est une « bonne dette » ou une « mauvaise dette » ?

Parce que la situation du Québec est la même que celle d’une personne qui se paye une maison de 600 000$ alors qu’il devrait plutôt se contenter d’une maison de 200 000$.  Si un individu s’endette au-delà de sa capacité de payer pour acquérir un actif, peu importe la valeur de cet actif, cette créance sera toujours une « mauvaise dette ».

Beaucoup d’Américains s’étaient acheté une maison en se disant que c’était une « bonne dette », on voit le résultat aujourd’hui.


31 mars 2010

Passez go, payez 200$ Canada Économie En Chiffres Québec

Hier, le gouvernement Charest a dévoilé son budget et comme prévu le retour à l’équilibre budgétaire se fera en dévalisant les contribuables et non pas en réduisant la taille de l’État.

Voici où le gouvernement va dépenser notre argent:

Budget Québec

Les dépenses en santé, éducation et le service de la dette représentent à eux seuls 72% des dépenses totales du gouvernement.  Par habitant, ces sommes représentent:

  • Santé et services sociaux: 3 551$/habitant (14 204$ pour une famille de 4)
  • Éducation, loisir et sport: 1 884$/habitant (7 536$ pour une famille de 4)
  • Service de la dette: 878$/habitant (3 512$ pour une famille de 4)

Fait intéressant, dans son budget le gouvernement prévoit aller chercher 14,1 milliards de dollars en taxes à la consommation et 15,3 milliards de dollars en transferts fédéraux.  Autrement dit, pour le gouvernement du Québec, les transferts du fédéral sont une source de revenus plus importante que les taxes.  L’argent reçu du fédéral représente 23,8% des revenus du gouvernement.

Au lieu de dévaliser (une fois de plus) les contribuables, Jean Charest aurait dû couper dans les dépenses pour réduire la taille du gouvernement.  Dans le budget, on ne prévoit aucune réduction des dépenses, mais simplement une réduction de la croissance des dépenses.  C’est comme si un alcoolique décidait de se soigner en augmentant sa consommation de bières de 25% au lieu de l’augmenter de 50%

Voici comment se compare le Québec:

Budget Québec

En 2009, le gouvernement du Québec a dépensé 10 692$/habitant (42 768$ pour une famille de 4).  Si le gouvernement ramenait ses dépenses au niveau de la moyenne canadienne, on pourrait économiser 14,2 milliards de dollars !

Source:
Statistique Canada
Tableau 385-0002


31 mars 2010

Toujours aussi impopulaire Économie États-Unis Hétu Watch Revue de presse

Politico

-

Barack Obama struggles to capitalize in polls
Politico

Democrats who held out hopes that President Barack Obama’s health reform win would mean a quick boost to the party’s political fortunes are getting a reality check — a reminder that it takes more than one good week to shake up a year of sliding polls.

Obama and his health reform plan did get a bump in several surveys immediately after the House vote eight days ago — but the numbers in some of those polls flattened out, showing how difficult it will be for Obama to capitalize on reform, even after his top legislative goal cleared Congress.

The most prominent political prognosticator who predicted a post-reform bump for Obama was President Bill Clinton — who told reporters last year that Obama would add 10 points to his approval rating “the minute health reform passed.” But Obama’s approval in the Gallup daily tracking poll stands at 48 percent — near his all-time low of 46 percent in the three-day rolling average. Near the time of passage, Obama ticked up to 50 percent in the poll.

“It’s pretty clear to me that public opinion is arrayed against the plan. And among swing voters, opinion is even more against the plan,” said Doug Schoen, a Democratic pollster.


30 mars 2010

L’impôt équitable Canada Économie En Vidéos États-Unis Québec

Un vidéo sur les vertus de l’introduction d’une « flat tax » aux États-Unis (qui est tout aussi valable pour le Québec et le Canada):

La Loi sur l’impôt au Canada fait 1 423 pages; la Loi du Québec fait 2 519 pages.

Les crédits d’impôt créent un mélange hétéroclite de mesures fiscales qui complexifient le rapport d’impôt et qui alourdissent la bureaucratie du ministère du Revenu.  Sans compter que ces nombreux crédits peuvent se transformer en outil politique pour acheter des votes.

Voici le nombre de crédits d’impôt qui sont offerts aux entreprises dans chacune des provinces canadiennes:

  1. Nouveau-Brunswick: 4
  2. Île-du-Prince-Édouard: 4
  3. Alberta: 7
  4. Terre-Neuve: 8
  5. Nouvelle-Écosse: 8
  6. Saskatchewan: 8
  7. Manitoba: 10
  8. Colombie-Britannique: 12
  9. Ontario: 21
  10. Québec: 30

Le même exercice, mais pour l’impôt des particuliers:

  1. Alberta: 23
  2. Nouveau-Brunswick: 24
  3. Île-du-Prince-Édouard: 24
  4. Terre-Neuve: 27
  5. Nouvelle-Écosse: 28
  6. Ontario: 30
  7. Saskatchewan: 31
  8. Colombie-Britannique: 31
  9. Manitoba: 36
  10. Québec: 48

Vivement une « flat tax » pour simplifier ce capharnaüm administratif, surtout au Québec !


30 mars 2010

Top 5 Qc/Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (23-29 mars) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Actualité Canada

Clotaire Rapaille, l’homme aux 1000 qualificatifs

La controverse entourant Clotaire Rapaille se classe au 10e rang cette semaine. En effectuant une recherche élémentaire dans quelques bases de données entre 1997 et 2006, on découvre que « l’entrepreneur français » Clotaire Rapaille a disposé de plusieurs titres et qualificatifs.

  • Psychiatre français – Les Affaires, mai 1997
  • Docteur en anthropologie – La Presse, octobre 1999
  • Dr G. Clotaire Rapaille, expert en marketing – La Tribune, mars 2000
  • Un spécialiste – La Presse, juin 2001
  • Pédopsychiatre de formation - La Presse, février 2003
  • Auto-industry consultant – The Gazette, septembre 2003
  • Conseiller français – Le Soleil, mars 2004
  • Pionnier de l’archétypologie culturelle et docteur en anthropologie – La Presse, avril 2004
  • Leading consultant – The Gazette, avril 2005
  • Anthropologue spécialisé en motivation des acheteurs – La Presse, novembre 2006

Source:
Influence Communication
Influence Communication


30 mars 2010

La violence des obamistes États-Unis Gauchistan Hétu Watch Revue de presse

The Washington Post

-

Pennsylvania man arrested for alleged threats to kill Rep. Cantor
The Washington Post

A Philadelphia man was charged Monday with threatening to kill Rep. Eric Cantor (Republican) and his family in the first such arrest since an outbreak of harassment and vandalism began against members of Congress more than a week ago.

Norman Leboon, 33, posted a YouTube video last week in which he threatened to shoot Cantor, the second-ranking Republican in the House, and his family. An affidavit released Monday did not say why Leboon allegedly wanted to harm Cantor, the only Jewish Republican member of Congress, but in the video, he calls Cantor « pure evil. »

« Remember Eric . . . our judgment time, the final Yom Kippur has been given, » he says in the profanity-laced video. « You are a liar, you’re a pig . . . you’re an abomination. You receive my bullets in your office, remember they will be placed in your heads. You and your children are Lucifer’s abominations. »

The FBI received a copy of the video Friday, and investigators used their databases and a recent arrest photo to determine that the man in the video was Leboon, who was arrested Saturday at his home. He previously was arrested, the Philadelphia Inquirer reported, on charges of terrorist threats, assault and recklessly endangering another person.

Leboon gave $505 to Barack Obama’s presidential campaign in 2008, according to Federal Election Commission records.


29 mars 2010

Hypocrites Coup de gueule Économie Québec

Carburan Politique

-

Que font Line Beauchamp, Gilles Duceppe, Thomas Mulcair et Denis Coderre quand ils ne sont pas occupés à diaboliser les sables bitumineux albertains ?

Ils manifestent pour sauver une raffinerie à Montréal ! Il faut croire que les gaz à effet de serre socialistes sont moins dommageables que les gaz à effet de serre capitalistes…


29 mars 2010

Le « Tea Party » de George Orwell Économie En Citations Philosophie

Orwell

-

George Orwell a toujours été en avance sur son époque; 67 ans avant l’élection de Barack Obama, il avait réalisé que la perte des libertés économiques signifient aussi la perte des libertés intellectuelles:

« Il est évident que l’âge du libre capitalisme touche à sa fin et qu’un pays après l’autre est en train d’adopter une économie centralisée que l’on peut appeler socialisme ou capitalisme d’État, comme on veut. Dans ce système, la liberté économique de l’individu et dans une large mesure sa liberté tout court – liberté d’agir, de choisir son travail, de circuler – disparaissent. Ce n’est que tout récemment que l’on a commencé à entrevoir les implications de ce phénomène. Précédemment on n’avait jamais imaginé que la disparition de la liberté économique pourrait affecter la liberté intellectuelle. On pensait d’ordinaire que le socialisme était une sorte de libéralisme augmenté d’une morale. L’État allait prendre votre vie économique en charge et vous libérerait de la crainte de la pauvreté, du chômage, etc, mais il n’aurait nul besoin de s’immiscer dans votre vie intellectuelle privée. Maintenant la preuve a été faite que ces vues étaient fausses. »


29 mars 2010

La magouille écologiste Économie Environnement International Revue de presse

The Daily Telegraph

-

WWF hopes to find $60 billion growing on trees
The Daily Telegraph

If the world’s largest, richest environmental campaigning group, the WWF – formerly the World Wildlife Fund – announced that it was playing a leading role in a scheme to preserve an area of the Amazon rainforest twice the size of Switzerland, many people might applaud, thinking this was just the kind of cause the WWF was set up to promote. Amazonia has long been near the top of the list of the world’s environmental cconcerns, not just because it includes easily the largest and most bio-diverse area of rainforest on the planet, but because its billions of trees contain the world’s largest land-based store of CO2 – so any serious threat to the forest can be portrayed as a major contributor to global warming.

If it then emerged, however, that a hidden agenda of the scheme to preserve this chunk of the forest was to allow the WWF and its partners to share the selling of carbon credits worth $60 billion, to enable firms in the industrial world to carry on emitting CO2 just as before, more than a few eyebrows might be raised. The idea is that credits representing the CO2 locked into this particular area of jungle – so remote that it is not under any threat – should be sold on the international market, allowing thousands of companies in the developed world to buy their way out of having to restrict their carbon emissions. The net effect would simply be to make the WWF and its partners much richer while making no contribution to lowering overall CO2 emissions.


28 mars 2010

La grande noirceur Économie En Images Environnement Gauchistan International

Hier, se tenait le « Earth Hour ». Pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre produit par notre consommation d’énergie, les gens étaient invités à fermer leurs lumières entre 20h et 21h.

La Corée du Nord tient à souligner qu’elle fait sa part toutes les nuits, et ce, 365 jours par année:

Corée du Nord
Image satellite montrant la densité lumineuse de nuit en Corée du Nord, en Corée du Sud au Japon et en Chine.

L’agenda de la gogauche écologiste: le « progrès » par la régression !


28 mars 2010

Double standard Coup de gueule En Images Québec

La clique du plateau

Pour ceux qui ne comprennent pas: ici.


28 mars 2010

Le paradis des syndicats Économie En Vidéos Gauchistan Québec

Dans la sociale-bureaucratie québécoise, les contribuables subventionnent les syndicats et leurs grèves… À vomir…

H/T: Les Analystes


28 mars 2010

La nuisance humanitaire Économie International Revue de presse

The Washington Post

-

Steady supply of medical services begins to pressure Haiti’s doctors
The Washington Post

Jerry and Marlon Bitar are prominent Haitian surgeons, identical twins who have done everything together for all of their 48 years. They both studied medicine in France, returned to Haiti in 2000 to take over a clinic serving low-income patients, and built a separate private practice that has given them national prominence and paid the bills.

In the weeks following the deadly Jan. 12 earthquake, they worked 18-hour days side by side, performing 900 surgeries and amputations free of charge between both of them. And now, their lives are defined by the same split reality: « before the earthquake » and « after the earthquake. »

The Bitars ask what appears to be a simple question: How can the country’s medical structure be rebuilt when hundreds of humanitarian teams are still providing health care for free? The surgeons say they have no income — not from the poor and not from their private practice. For one, 700,000 people are now homeless with no access to funds. For another, the hospitals, the Bitars and others say, are finding it hard to compete with the visitors. With no end in sight, some of the nation’s doctors have already left, and others are considering leaving.

« We have not been able to make payroll for two months, » Jerry Bitar said. Marlon added: « I am very worried that many of our good doctors will leave. The humanitarian hospitals, they don’t ask for any money. Yesterday, I went to one and saw two of my private-paying patients getting treatment there. »


26 mars 2010

Les principes de l’Université d’Ottawa Canada Coup de gueule

Chossudovsky

-

L’Université d’Ottawa est une institution d’enseignement prestigieuse et respectable.

C’est pour cette raison que son vice-président aux affaires académiques a menacé de poursuivre Ann Coulter pour un discours qu’elle n’avait pas encore prononcé.

Et c’est aussi pour cette raison que l’Université d’Ottawa compte Michel Chossudovsky, un truther anti-capitaliste, parmi ses enseignants.

Ils ont de bien beaux principes à l’Université d’Ottawa…


26 mars 2010

Radio-poubelle Coup de gueule États-Unis Gauchistan Québec

Pas à Québec, mais bien à Montréal.  En plus, c’est une radio-poubelle payée avec l’argent de nos taxes. Je parle bien sûr de l’infâme travail propagandiste de Radio-Canada.

Pour commenter les péripéties entourant la réforme de la santé de Barack Obama, Christiane Charette a invité 3 ultras gauchistes. S’en est suivi un déluge de mensonge…

On a prétendu que le mouvement de contestation contre la réforme d’Obama s’estompait en prétendant qu’il n’était qu’une centaine à avoir manifesté devant le Capitole la fin de semaine dernière.  En réalité, ils étaient plusieurs milliers qui s’étaient réunis spontanément à moins de 24h d’avis.

Ensuite, on a prétendu que les manifestants avaient crié des insultes racistes à l’endroit d’un groupe de politiciens noirs se rendant au Congrès.  Encore une fois, des accusations complètement mensongères.

Ensuite, on a dit que les politiciens démocrates étaient les victimes de menace de la part des opposants à la réforme.  Bien sûr, la bande de crétins réunis autour du micro de Christiane Charette ne parlera jamais du coup de feu dirigé contre le bureau d’Eric Cantor (Whip du parti républicain au congrès) ni des menaces de mort dirigées contre le GOP.

En passant, un petit reality check pour les obamistes de Radio-Canada:

Contre le socialisme