Antagoniste


25 février 2010

De la paperasse… Coup de gueule Environnement Europe Québec

GIECPat Finnegan est un membre éminent du GIEC, ce réputé scientifique a participé à un débat en Irlande sur le réchauffement climatique. Quand Phelim McAleer a demandé à Pat Finnegan s’il avait lu le rapport du GIEC, ce dernier a répondu… par la négative ! Son excuse: le rapport du GIEC faisant plus de 1 800 pages, il était irréaliste de penser qu’une personne puisse le lire au complet…  Hé oui, il faudrait dépenser des centaines de milliards sur la base d’un rapport que les scientifiques n’ont pas jugé bon de lire !

Il est aussi ironique de voir les journaleux de « Rue Frontenac » qualifier Maxime Bernier de sceptique quand on sait que ce média n’a jamais pris le temps de rapporter les très nombreuses erreurs contenues dans le rapport du GIEC (ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici & ici).

Je me demande si les syndiqués  de « Rue Frontenac », tout comme ceux de la BBC, ont des intérêts financiers dans le  complexe réchauffo-industriel


25 février 2010

Journaliste ou propagandiste ? Coup de gueule Économie En Chiffres États-Unis Hétu Watch

Le travail d’un journaliste consiste à rapporter correctement les propos d’un politicien.  Mais agir de la sorte, c’est seulement la moitié du travail, l’autre moitié consiste à faire un travail de recherche pour déterminer si les propos du politicien sont justes.

Par exemple, hier un politicien démocrate a affirmé que les républicains étaient à la solde des compagnies d’assurances.  Vraiment ?  Allons vérifier.

Pour les élections de mi-mandat, voici comment se détaillent les contributions électorales des industries qui oeuvrent dans le système de santé.

Crony-capitalism

Globalement, le parti démocrate a reçu 59% des contributions des lobbys de la santé contre 41% pour les républicains.  Alors, qui est à la solde de qui ?

Un journaliste rigoureux et consciencieux aurait fait ce travail de recherche pour s’assurer que la déclaration démocrate n’était pas mensongère.  Personne ne sera surpris d’apprendre que Richard Hétu n’est ni rigoureux ni consciencieux.

Une personne qui se contente de faire du copier-coller pour bien faire paraître un parti politique, ce n’est pas un journaliste, mais un propagandiste.

Source:
Open Secrets
Health: Top Contributors to Federal Candidates and Parties


25 février 2010

Réglementation égale souffrance Europe Revue de presse

New Scientist

Drug laws are painful for cancer patients
New Scientist

Overzealous regulation of opioids is having a painful knock-on effect on eastern Europeans with cancer.

« There are literally tens of thousands of people who are suffering unnecessarily, » says lead author Nathan Cherny of Shaare Zedek Medical Center in Jerusalem, Israel.

Opioid-type drugs are potent painkillers. In fact, the World Health Organization lists two of them, codeine and morphine, as « essential medicines » that should be available worldwide.

Cherny and his colleagues asked cancer pain specialists, including doctors, nurses and social workers from 40 European countries plus Israel, to review access to opioids in their countries.

They found that tens of thousands of cancer patients in several former Soviet bloc countries can’t easily get the drugs because of laws aimed at preventing a black market in opioids. In Ukraine, for example, patients are only allowed a day’s supply of medicine at a time, while in Georgia they must get a stamp from a police station to obtain painkillers.