Antagoniste


22 février 2010

Fraude Coup de gueule Économie Québec

PoliticienDepuis l’adoption de la loi sur le déficit zéro, le gouvernement du Québec fait croire à la population que la dette du Québec n’a pas augmentée.  Dans la réalité, le vérificateur général du Québec a découvert que depuis l’année fiscale 1999-2000, l’équilibre budgétaire n’a jamais été atteint au Québec.  Grâce à des manipulations comptables, le gouvernement a pu cacher des déficits cumulés de 15,8 milliards de dollars.  Pour l’année fiscale 2009-2010, la dette du Québec atteint désormais 72,3% du PIB.

Imaginez une compagnie qui, depuis 10 ans, manipule ses livres comptables pour faire croire à ces actionnaires qu’elle ne fait pas de déficits.  Quand cette supercherie serait découverte, il ne fait pas de doute que les responsables auraient à répondre de leurs actes devant les tribunaux.  Mais bizarrement, quand c’est le gouvernement qui agit de la sorte, c’est légal…

Ce n’est pas le secteur privé qui a besoins d’une plus grande réglementation, c’est le secteur public !  C’est bien beau de colérer contre les Vincent Lacroix et les Earl Jones de ce monde, mais ce faisant, le plus grand des fraudeurs de la province s’en tire à bon compte.  Il serait temps pour la population de revoir ses priorités…


22 février 2010

40 ans de croissance Économie En Chiffres International Mondialisation

Plusieurs ont prédit le déclin des États-Unis, dans les faits le véritable déclin se retrouve plutôt en Europe:

Mondialisation

Quelques faits intéressants:

  • De 1969 à 1990, le PIB mondial (ajusté à l’inflation) a augmenté de 100%.
  • De 1990 à 2009, le PIB mondial (ajusté à l’inflation) a augmenté de 64%.
  • Même si le Moyen-Orient a contrôlé de 1969-2009 l’essentiel des réserves mondiales de pétrole, la part de son PIB n’est passé que de 2,23% en 1969 à 3,16% en 2009.

Source:
USDA
International Macroeconomic Data Set


22 février 2010

Le modèle suédois ? Coup de gueule Europe Revue de presse

The  DailyTelegraph

Jews leave Swedish city after sharp rise in anti-Semitic hate crimes
The Daily Telegraph

Sweden’s reputation as a tolerant, liberal nation is being threatened by a steep rise in anti-Semitic hate crimes in the city of Malmo. In 2009, a chapel serving the city’s 700-strong Jewish community was set ablaze. Jewish cemeteries were repeatedly desecrated, worshippers were abused on their way home from prayer, and « Hitler » was mockingly chanted in the streets by masked men.

Malmo’s Jews, however, do not just point the finger at bigoted Muslims and their fellow racists in the country’s Neo-Nazi fringe. They also accuse Ilmar Reepalu, the Left-wing mayor who has been in power for 15 years, of failing to protect them.

The future looks so bleak that by one estimate, around 30 Jewish families have already left for Stockholm, England or Israel, and more are preparing to go. With its young people planning new lives elsewhere, the remaining Jewish households, many of whom are made up of Holocaust survivors and their descendants, fear they will soon be gone altogether.

Hate crimes, mainly directed against Jews, doubled last year with Malmo’s police recording 79 incidents and admitting that far more probably went unreported. As of yet, no direct attacks on people have been recorded but many Jews believe it is only a matter of time in the current climate. The city’s synagogue has guards and rocket-proof glass in the windows, while the Jewish kindergarten can only be reached through thick steel security doors.