Vert à l'extérieur, rouge à l'intérieurChaque fois que le gouvernement du Québec nous parle de son plan vert, on nous donne l’exemple de la Californie et de son économie verte…

Quand on voit l’état désastreux de l’économie en Californie, on se demande bien comment l’économie verte peut être un synonyme de prospérité.  En fait, les choses vont tellement mal qu’un projet de loi pourrait être déposé devant la législature californienne pour retarder l’adoption du plan vert tant et aussi longtemps que le chômage ne tombera pas sous les 5,5%.  En ce moment, ce taux est de 12,4%.

Mais au Québec les politiciens se fichent d’appauvrir la population avec des politiques économiques absurdes parce qu’ils ont compris depuis longtemps que plus le Québec sera pauvre, plus il obtiendra de la péréquation.  Et plus le Québec obtient de la péréquation, moins les politiciens auront besoins de justifier leurs sottises.