Quand on pense à l’Alberta, on pense immédiatement à l’industrie pétrolière. Par contre, cette industrie n’est pas aussi importante qu’on pourrait le croire…

Alberta

Plus tôt cette semaine, Jean-François Lisée a accusé l’industrie pétrolière albertaine de détruire des emplois manufacturiers au Canada.  Selon l’ancien conseiller de Jacques Parizeau et Lucien Bouchard, le Québec est victime du mal hollandais.  Selon cette théorie, entre 2002 et 2007, l’exploitation des sables bitumineux en Alberta aurait fait augmenter la valeur de la devise canadienne ce qui aurait nui aux exportations de l’industrie manufacturière.

Il est vrai que durant cette période, l’industrie manufacturière québécoise a connu un déclin de 4,7%.  Par contre, toujours entre 2002 et 2007, l’industrie manufacturière albertaine a crû de 28,7% !

Ce n’est pas le mal hollandais qui afflige l’industrie manufacturière québécoise, mais plutôt le mal socialo-syndicaliste

Source:
Statistique Canada
Tableau 379-0025