Jean-François LiséeParce qu’il a refusé que davantage de sinistrés haïtiens viennent s’installer rapidement au Canada, Jean-François Lisée a accusé Stephen Harper « de se mettre du mauvais côté d’une crise humanitaire ».

On pourrait en effet débattre à savoir si les règles d’immigration auraient dû être assouplies pour faire venir plus d’Haïtiens au Canada.  Par contre, j’aimerais bien avoir la réaction de Jean-François Lisée à cette déclaration de Janet Napolitano (secrétaire de la sécurité intérieure de Barack Obama) suite au séisme: « Haitians need to be there to help rebuild their country, this is not an opportunity for migration ».

Jean-François Lisée veut critiquer Stephen Harper ?  Grand bien lui fasse.  Mais s’il était honnête, il devrait préciser que la position du gouvernement canadien est aussi partagée par l’administration de Barack Obama (pour qui Jean-François Lisée ne tarit pas d’éloges).

Si la déclaration de Janet Napolitano avait été faite par un ministre conservateur, on peut parier que la gauche québécoise aurait réclamé la tête du dit ministre.