Don Boudreaux

-

Don Boudreaux, professeur d’économie à l’Université George Mason, à propos du tremblement de terre à Haïti:

« The ultimate tragedy in Haiti isn’t the earthquake; it’s that country’s lack of economic freedom. The earthquake simply but catastrophically revealed the inhuman consequences of this fact.

Registering 7.0 on the Richter scale, the Haitian earthquake killed tens of thousands of people. But the quake that hit California’s Bay Area in 1989 was also of magnitude 7.0. It killed only 63 people.

This difference is due chiefly to Americans’ greater wealth. With one of the freest economies in the world, Americans build stronger homes and buildings, and have better health-care and better search and rescue equipment. In contrast, burdened by one of the world’s least-free economies, Haitians cannot afford to build sturdy structures. Nor can they afford the health-care and emergency equipment that we take for granted here in the U.S.

These stark facts should be a lesson for those who insist that human habitats are made more dangerous, and human lives put in greater peril, by freedom of commerce and industry. »

À Haïti, pour ouvrir un commerce, il faut passer au travers 13 procédures bureaucratiques. Ce processus prend en moyenne 195 jours et représente une dépense de 227,9% du salaire annuel.

En République Dominicaine, pour ouvrir un commerce, il faut passer au travers 8 procédures bureaucratiques. Ce processus prend en moyenne 19 jours et représente une dépense de 17,3% du salaire annuel.

—————

À Haïti, pour obtenir un permis de construction, il faut passer au travers 11 procédures bureaucratiques. Ce processus prend en moyenne 1 179 jours et représente une dépense de 569,5% du salaire annuel.

En République Dominicaine, pour obtenir un permis de construction, il faut passer au travers 17 procédures bureaucratiques. Ce processus prend en moyenne 214 jours et représente une dépense de 131,6% du salaire annuel.

—————

À Haïti, importer un conteneur de marchandise, il faut passer au travers 10 procédures bureaucratiques. Ce processus prend en moyenne 33 jours et représente une dépense de 1 545$/conteneur.

En République Dominicaine, importer un conteneur de marchandise, il faut passer au travers 7 procédures bureaucratiques. Ce processus prend en moyenne 10 jours et représente une dépense de 1 150$/conteneur.