TerrorismeSuite à l’attaque du 11 septembre, les Américains ont été très nombreux à substituer leurs déplacements en avions par des déplacements en voitures; une décision motivée par la peur de voyager en avion et pour éviter les contrôles de sécurités astreignants dans les aéroports.

Les déplacements en voitures étant moins sécuritaires que ceux en avions, on a estimé que dans les 3 mois qui ont suivi les attaques, 725 personnes de plus sont mortes dans des accidents de la route; ces morts auraient été évitées si ces gens avaient voyagé, comme prévu, en avion.

Voilà un facteur à considérer quand vient le temps d’évaluer les mesures de sécurité dans les aéroports: si pour diminuer un risque marginal d’attentat terroriste on met en place des mesures qui réduisent le trafic aérien, on va probablement tuer plus de gens qu’on va en sauver.

Source:

The Impact of 9/11 on Driving Fatalities: The Other Lives Lost to Terrorism