Parce que les politiciens ne seront toujours que des… politiciens !