Hippie

Suite aux manifestations des réchauffistes à Copenhague, la Ville a dû mobiliser 30 balayeuses urbaines supplémentaires pour ramasser les déchets (banderoles, tracts, tasses en carton, pavés et protège-dents !) laissés dans les rues de la ville par les manifestants. Il serait tentant de faire une blague sur la légendaire propreté des hippies, mais je vais m’abstenir… Contentons-nous de dire que les écolos sont de grands parleurs, mais de petits faiseurs.