Pour les « éco-bonaces », le climategate est un scandale qui concerne uniquement quelques courriels qui auraient été sortis de leur contexte. Mais le climategate c’est beaucoup plus que de simples courriels, le modèle informatique qui soutient la thèse réchauffiste a aussi été rendu public.

Si les « éco-bonaces » ont ignoré la publication du modèle informatique, c’est parce qu’il contient une vérité qui dérange: