Voici l’évolution des forces policières au Québec et dans le reste du Canada:

Police

Et voici la facture:

Police

Voici pour l’année 2008, le nombre de policiers par 100 000 habitants pour chaque province:

  1. Île-du-Prince-Édouard: 166
  2. Alberta: 168
  3. Terre-Neuve: 180
  4. Nouveau-Brunswick: 182
  5. Colombie-Britannique: 190
  6. Ontario: 196
  7. Québec: 198
  8. Nouvelle-Écosse: 200
  9. Manitoba: 204
  10. Saskatchewan: 207

C’est au Québec que la police est la moins occupée, voici le nombre de violations au Code criminel par policier:

  1. Québec: 26,9
  2. Ontario: 27,4
  3. Nouveau-Brunswick: 31,1
  4. Île-du-Prince-Édouard: 36,5
  5. Terre-Neuve: 38,3
  6. Nouvelle-Écosse: 40,0
  7. Manitoba: 53,3
  8. Alberta: 56,3
  9. Colombie-Britannique: 56,6
  10. Saskatchewan: 64,4

La question se pose: compte tenu de leur faible utilisation, le Québec a-t-il trop de policier ?  Mon petit doigt me dit que les policiers au Québec sont utilisés pour percevoir des « impôts » plutôt que pour faire respecter le Code criminel.

Dans les régions métropolitaines de plus de 500 000 habitants, Montréal et Winnipeg sont les villes avec le plus de policiers soit 186 par 100 000 habitants.  Fait à noter, le service de police de Montréal a le pire taux de résolution de crime du Canada dans les régions métropolitaines de plus de 500 000 habitants, soit 28,4%.  En guise de comparaison, ce taux s’élève à 39,7% à Toronto et 31,0% à Winnipeg.

Source:
Statistique Canada
Tableau 254-0002