Kilimandjaro

Vous avez sûrement déjà entendu un réchauffiste vous dire que la fonte des neiges au sommet du mont Kilimandjaro était une preuve indiscutable des effets du réchauffement climatique. Les réchauffistes devront revoir leur discours, car une équipe de chercheur danois a publié un article dans la revue Nature démontrant que la fonte des neiges sur le plus haut sommet d’Afrique est entièrement imputable à un cycle naturel.