Antagoniste


7 décembre 2009

Radio-Canada brise le silence ! Canada En Vidéos Environnement

Radio-Canada parle enfin du climategate et pas simplement pour dire que c’est une fausse controverse.

Petite précision, il s’agit de Radio-Canada anglais. Du côté francophone, la priorité est toujours donné à l’endoctrinement plutôt qu’à l’information…

« These emails demonstrate one thing beyond all else: that climate science and global warming advocacy have become so entwined, so meshed into a mutant creature that separating alarmism from investigation, ideology from science, agenda from empirical study is well-nigh impossible. Climategate is evidence that the science has gone to bed with advocacy, and both have had a very good time […] Climate science has been shown to be in part a sub-branch of climate politics. »


7 décembre 2009

Arguing with Idiots: Jean-François Lisée Arguing with Idiots Canada Économie En Chiffres Québec

Jean-François Lisée persiste et signe: les 2 derniers mois où le Québec a enregistré un taux de chômage inférieur à celui du Canada prouvent que le modèle québécois fonctionne.  La mémoire de Jean-François Lisée semble plutôt sélective quand vient le temps de juger la performance du sacro-saint modèle québécois.

Voici le taux de chômage au Québec et dans le « reste du Canada » depuis 1981:

Québec

Selon Jean-François Lisée, il faut se prosterner devant le modèle québécois parce qu’il a légèrement mieux fait que le « reste du Canada » lors de la présente récession.  Le problème c’est que Jean-François Lisée semble oublier quelle était la situation avant le début de la crise économique.

Depuis 2001, le taux de chômage moyen dans le « reste du Canada » a été de 6,7% contre 8,2% pour le Québec.  Si le Québec avait eu un taux de chômage comparable au « reste du Canada » durant les années 2000, c’est en moyenne 60 000 Québécois de moins par année qui auraient été des chômeurs.

Imaginez que les Pingouins de Pittsburgh disputent 10 parties de hockey contre les Canadiens de Montréal.  Imaginez que les Pingouins gagnent les 9 premiers matchs, mais qu’ils perdent le 10e.  Selon la logique de Jean-François Lisée, il faudrait conclure que le Canadien a une meilleure équipe que les Pingouins.

De plus, si l’on analyse la performance économique du Québec en fonction du taux d’emploi, le Québec accuse toujours un retard sur le reste du pays.

Mais Jean-François Lisée va plus loin dans son analyse pour nous faire croire au succès du modèle québécois en comparant les performances économiques du Québec à celles de l’Ontario. Il oublie de dire que si le Québec a comblé une partie de l’écart par rapport à l’Ontario, c’est parce que cette province vit un déclin économique important.  Autrement dit, si le Québec a rattrapé l’Ontario ce n’est pas parce que le Québec a bien performé, c’est parce que l’Ontario a régressé.

Si Jean-François Lisée avait regardé l’ensemble de la situation au lieu de faire du cherry-picking, voici ce qu’il aurait observé:

Québec

Québec

Québec

Le modèle québécois est comparable au modèle climatique des réchauffistes, il fonctionne uniquement quand on trafique les données.

Sources:
Institut de la statistique du Québec
Comparaisons interprovinciales: La production, Les revenus & La main-d’oeuvre


7 décembre 2009

Il faut annuler Copenhague Environnement Europe Revue de presse

The Time Of London

Met Office to re-examine 160 years of climate data
The Times of London

The Met Office plans to re-examine 160 years of temperature data after admitting that public confidence in the science on man-made global warming has been shattered by leaked e-mails.

The new analysis of the data will take three years, meaning that the Met Office will not be able to state with absolute confidence the extent of the warming trend until the end of 2012.

The Met Office database is one of three main sources of temperature data analysis on which the UN’s main climate change science body relies for its assessment that global warming is a serious danger to the world. This assessment is the basis for next week’s climate change talks in Copenhagen aimed at cutting CO2 emissions.

The Government is attempting to stop the Met Office from carrying out the re-examination, arguing that it would be seized upon by climate change sceptics.

The Met Office’s published data showing a warming trend draws heavily on CRU analysis. CRU supplied all the land temperature data to the Met Office, which added this to its own analysis of sea temperature data.