Antagoniste


23 novembre 2009

La solution n’est pas étatique Économie Gauchistan Québec

Médecine Socialiste

En 1993, le délai d’attente médian pour avoir accès à un traitement dans un hôpital au Québec était de 7,3 semaines. En 2009, ce délai est passé à 16,6 semaines ce qui représente une augmentation de 127%.

En 1993, le gouvernement québécois a dépensé 2 267$/habitant dans le système de santé. En 2009, ce montant est passé à 3 280$/habitant ce qui représente une augmentation de 45% (dollars constants).

Même si le gouvernement dépense plus, on attend plus longtemps. Il est grand temps d’envisager d’autres solutions pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé parce que les milliards dépensés par le gouvernement ne mèneront nulle part.


23 novembre 2009

La justice sociale est néolibérale Économie En Chiffres Québec

Selon les gauchistes, le néolibéralisme (et la liberté économique en général) est à proscrire parce que cette école de pensée ne permet que d’enrichir les plus riches et d’appauvrir les plus pauvres.

Voici une vérité qui devrait déranger nos amis gauchistes:

Pauvreté Québec

Non seulement il est impossible d’associer la libéralisation de l’économie à une augmentation significative du taux de pauvreté, mais la tendance générale semble plutôt indiquer que les réformes néolibérales s’accompagnent d’une diminution de ce taux.

Sources:
Statistique Canada/ Fraser Institute
Tableau 202-0802 / Economic Freedom of North America


23 novembre 2009

Réchauffement climatique = religion Environnement Europe Gauchistan

The Economist

A matter of faith
The Economist

« A BELIEF in man-made climate change and the alleged resulting moral imperatives is capable, if genuinely held, of being a philosophical belief for the purpose of the 2003 Religion and Belief Regulations. »

Those were the words of an English High Court judge, Mr Justice Burton, on November 3rd as he ruled that green beliefs deserve the same protection in the workplace as religious convictions. A person’s right to believe in anthropogenic climate change, and not be hounded out of his job because of it, is now enshrined in law.

The case on which the judge ruled was that of Tim Nicholson, who used to be “head of sustainability” for a residential-property firm called Grainger. Mr Nicholson was relieved of his duties at Grainger in July 2008 and in March of this year was told by a tribunal that he could pursue an unfair-dismissal case, believing, as he did, that he had been sacked on the grounds of his eco-minded beliefs. The rules on which Mr Nicholson’s case is built, namely the Equality and Employment (Religion or Belief) Regulations, were introduced in 2003 to protect employees from being sacked on the grounds of their religion.