Politique PoubelleLe Québec est retourné en déficit. La dette de la province est hors de contrôle. Il est donc normal de voir le gouvernement se lancer dans un projet de 650 millions de dollars, dont 325 millions provenant directement des coffres de l’État, pour interdire l’enfouissement de l’ensemble des matières organiques. Après tout, au diable les dépenses parce que tout le monde sait que l’avenir de l’humanité passe par l’interdiction d’enfouir des coeurs de pomme dans les dépotoirs…

Sérieusement, à défaut de sauver la planète cette mesure va sûrement satisfaire le lobby du compostage et de la biométhanisation, parce que si ces 2 industries avaient un avenir, le gouvernement ne serait pas obligé de les subventionner à coup de millions.

Quand va-t-on réaliser que le Québec n’a pas les moyens de gaspiller l’argent des contribuables dans ce genre de projet farfelu ?