AntisémitismeSuite à l’attentat terroriste de Nidal Malik Hasan à Fort Hood, Richard Hétu s’inquiète de la montée de l’islamophobie aux États-Unis.  Il serait effectivement hautement condamnable que des gens s’en prennent aux musulmans parce que Nidal Malik Hasan était un islamiste.

Par contre, il serait bon de préciser que les crimes islamophobes sont marginaux aux États-Unis, surtout si l’on compare avec les crimes à connotation antisémite.

En 2001, 56% des victimes de crimes haineux à connotation religieuse étaient juives, seulement 26% des victimes étaient musulmanes.  L’année 2001 est celle avec le plus grand nombre de crimes islamophobes enregistrés aux États-Unis.

En 2007 (chiffres les plus récents), 69% des victimes de crimes haineux à connotation religieuse étaient juives, seulement 9% des victimes étaient musulmanes.

Dénoncer l’islamophobie c’est bien, mais le problème aux États-Unis vient bien plus de l’antisémitisme.  Pourtant, on entend rarement Richard Hétu dénoncer ce type de crimes haineux.

Source:
FBI
Hate Crime Statistics 2007