MédiasVous vous rappelez la fusillade au musée de l’holocauste cet été ?  À l’époque, les médias avaient été très rapides sur la gâchette pour blâmer Fox News et les « Tea Parties ».  Accusation assez ridicule quand on sait que le tueur en question projetait aussi de s’attaquer à des personnalités de Fox News.

Jeudi dernier, quand Nidal Malik Hasan a assassiné 13 personnes à Fort Hood, les médias ont fait preuve de beaucoup plus retenu.  Personne n’a osé parler d’un geste terroriste imputable à un fondamentaliste musulman.

Il est assez fascinant d’analyser le comportement des médias dans ces 2 affaires; quand le tueur est un caucasien, ils s’empressent de blâmer la droite, quand le tueur est un islamiste, ils s’empressent de blâmer…  personne !

Passons aussi sous silence le rapport du Department of Homeland Security qui affirmait que les libertariens étaient les terroristes les plus dangereux sur le sol américain…