SubprimeLa récession actuelle a été causée par la surabondance de subprime dans le marché hypothécaire.  C’est en 2006 que la quantité de subprime a été la plus élevée dans le système financier américain.  À cette époque, 20% des prêts hypothécaires étaient considérés « à risque ».

Au début de l’année 2008, suite à l’éclatement de la bulle immobilière et à la débâcle des marchés financiers, la « main invisible » a ramené la proportion de subprime à 0%.

Aujourd’hui, si je vous demandais qu’elle est la proportion de subprime dans le marché hypothécaire aux États-Unis, vous me répondriez qu’elle doit toujours avoisiner 0%…  La réalité est tout autre, au moment où l’on se parle, la proportion de subprime est retournée à 20% !

Comment est-ce possible ?  Les marchés financiers n’ont-ils pas appris de leurs erreurs ?  Wall-Street a eu sa leçon, ceux qui sont en train de recontaminer l’économie américaine n’appartiennent pas au secteur privé.  Les coupables de la résurrection des subprimes sont: Fannie Mae, Freddie Mac et Ginnie Mae des institutions gouvernementales !  Au moment où l’on se parle, ces 3 entités garantissent ou possèdent 95% des nouveaux prêts hypothécaires aux États-Unis.

La cause des déboires économiques que nous vivons était d’origine politique et nous l’avons ignoré à nos risques et périls.   Nous avons préféré blâmer le capitalisme plutôt que les ingérences du gouvernement dans le libre-marché.  En blâmant les mauvais coupables, nous avons tiré les mauvaises leçons et ce sont les contribuables qui, une fois de plus, feront les frais de la prochaine crise.

Source:
Federal Reserve
Recent Developments in Mortgage Finance