LibertéDepuis le décès de Pierre Falardeau, ils sont nombreux à dire que ce « grand patriote » s’est battu corps et âme pour libérer le Québec.  Dans la réalité, le cinéaste et polémiste n’a été qu’un imposteur.

Pierre Falardeau ne voulait pas libérer les Québécois, il voulait simplement passer de la domination d’un gouvernement à celle d’un autre gouvernement.  Falardeau voulait réaliser l’indépendance pour rendre le Québec encore plus socialiste; au lieu de nous faire voler par Ottawa, nous aurions eu la chance de nous faire exploiter par un État québécois devenu hyper-interventionniste.

Falardeau ne voulait pas l’indépendance pour abolir les pouvoirs du gouvernement fédéral, mais pour les rapatrier (14 min. 30 sec. de l’extrait).  Dans le Québec indépendant de Falardeau, seule la nomenklatura aurait gagné de nouvelles libertés: la liberté de rançonner la population au nom d’un idéal nationalo-égalitaro-collectiviste.

Le combat de Pierre Falardeau n’a été qu’une vaste supercherie.  Il ne voulait pas briser nos chaînes, il désirait simplement changer l’identité des geôliers.