À la veille du sommet du G-20 de Pittsburgh, qui réclamera plus de régulation et d’intervention du gouvernement dans l’économie, voici quel est l’état d’âme des Américains:

Seulement 24% des Américains pensent que l’économie n’est pas assez réglementée, 45% sont d’avis contraire, un sommet en plus de 15 ans:

Réglementation

Au sujet de l’intervention du gouvernement dans l’économie, ils sont 57% à dire que le gouvernement en fait trop contre seulement 38% qui considère que le gouvernement n’en fait pas assez:

Étatisme

Quand on leur demande quelle proportion de chaque dollar dépensé par leur gouvernement est gaspillée, les Américains estiment que c’est la moitié (50¢) qui est déboursée en pure perte, un sommet historique depuis 1979:

Gaspillage

Malgré la récession (où peut-être à cause de la récession), les Américains considèrent toujours que le libre-marché est l’option la plus viable économiquement.

Pour paraphraser Benjamin Franklin: un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté (économique) pour un peu de sécurité (financière) ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.  Voilà ce que les Américains, contrairement aux Européens, ont compris.

Source:
Gallop Poll
Americans More Likely to Say Government Doing Too Much