Big Oil & Big GovernmentPour beaucoup de gens, les compagnies pétrolières représentent l’une des manifestations la plus hideuse qui soit du capitalisme.  Par conséquent, la nationalisation de l’or noir a toujours été vue favorablement par la population.

Pourtant, 80% des réserves mondiales de pétrole et 15 des 20 plus grosses compagnies pétrolières de la planète sont déjà la propriété des gouvernements.

De plus, entre 2004 et 2008, les pays du G-7 ont récolté en moyenne 684 milliards $/année en taxes sur l’essence. Durant la même période, la vente de pétrole par les pays de l’OPEP a généré des revenus moyens de 669 milliards $/année.  En guise de comparaison, les 5 plus grosses compagnies pétrolières américaines ont enregistré un profit moyen de 64 milliards $/année durant ce laps de temps.

Le marché du pétrole, c’est plus une affaire d’étatisme que de capitalisme.