Les conservateurs et les libéraux s’entendent sur une chose: nous sommes trop libres… Vive les consensus !