René Lévesque

Voici un texte qui mériterait d’être lu lors du « Moulin à Paroles ». La déclaration de René Lévesque faite dans sa chronique du Journal de Montréal le lendemain de l’exécution de Pierre Laporte par le FLQ:

« Ceux qui, froidement et délibérément, ont exécuté M. Laporte, après l’avoir vu vivre et espérer pendant tant de jours, sont des êtres inhumains. Ils ont importé ici, dans une société qui ne le justifie absolument pas, un fanatisme glacial et des méthodes de chantage à l’assassinat qui sont celles d’une jungle sans issue. […] S’ils ont vraiment cru avoir une cause, ils l’ont tué en même temps que Pierre Laporte , et en se déshonorant ainsi, ils nous ont tous plus ou moins éclaboussés. Un assassinat demeure toujours un assassinat. Quels que soient les motifs qui font qu’un assassinat est commis, quelles que soient les personnes qui le commettent, un assassinat demeure un assassinat. Pierre Laporte a été assassiné. Nous condamnons avec véhémence cet acte barbare. »