ÉtatismeLe programme de "primes à la casse" du gouvernement américain visant à remplacer de vieilles voitures par de nouveaux modèles moins énergivores a permis une réduction de la consommation d'essence aux États-Unis de l'ordre de… 0,05%. Du côté des émissions de gaz à effet de serre, elles diminueront de… 0,01% grâce à ce programme.

Chaque tonne de carbone retirée de l'atmosphère par les "primes à la casse" coûtera aux contribuables 160$. Actuellement, sur les bourses climatiques européennes, une tonne de carbone se transige à 20$.

Mais pariez que dans la prochaine campagne électorale fédérale, il y aura des politiciens et des journalistes assez bêtes pour réclamer un programme similaire à celui des Américains.

Source:
Associated Press
Cash for clunkers' effect on pollution? A blip