Antagoniste


6 juillet 2009

Santé publique Économie En Chiffres En Vidéos États-Unis International

Pour plusieurs, le système de santé américain est médiocre parce que ce pays ne possède pas de réseau public convenablement financé par l'État.

Au fait, à quel niveau s’élèvent les dépenses gouvernementales dans le réseau de santé publique aux États-Unis ?  La réponse pourrait vous surprendre…

Santé États-Unis

Et si les problèmes aux États-Unis étaient causés par leur gargantuesque système public ?

P.-S. Au sujet des Américains sans assurance privée:

Aussi à lire: Médecine Socialiste

Source:
OCDE
OECD Health Data 2009


6 juillet 2009

Efficacité énergétique Économie En Images Environnement Québec

Photo prise à Montréal dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville le dimanche 5 juillet à 16h30:

Ahuntsic-Cartierville

Des lampadaires allumés en plein coeur de l'après-midi; la situation était identique sur au moins 3 autres rues transversales.

C'est à ce genre de petits détails qu'on réalise à quel point Montréal est mal gérée.  L'homme a pu marcher sur la lune, mais la ville de Montréal est incapable d'éteindre ses lampadaires durant la journée. Mais la Ville s'en fiche, ce n'est pas elle qui paye les comptes d'électricité, ce sont les contribuables…

Cette même ville nous fait la morale avec son "plan stratégique de développement durable de la collectivité montréalaise" en nous disant "qu'en matière de développement durable, chaque geste compte".  De mon côté, je ne laisse pas les lumières de mon appartement allumées durant la journée.


6 juillet 2009

Merci à Barack Obama Canada Économie États-Unis Revue de presse

Calgary Herald

-

The Canada Advantage
Calgary Herald

Canada’s national coffee — Tim Hortons — is leaving Delaware and coming home, for all the right reasons.

That is, after years during which Canadian business rightly complained of being at a tax disadvantage compared to its U. S. competitors, the pendulum has swung and Tim Hortons now reckons it will do better north of the border. To be sure, the reasons it believes so are naught for our comfort. The implications of massive deficit spending by the Obama administration are higher taxes, and possibly a devalued dollar. That farsighted companies are seeking to improve their position by bailing out of a country that’s our largest market, is not good news overall.

However, it shows Canada is doing something right. Rule one in public economics is that people respond to the incentives they’re offered. That a company such as Tim Hortons is prepared to go through the upheaval of moving its head office to take advantage of a lower tax environment shows business tax cuts by successive federal governments are starting to work.

By 2012, federal corporate tax will be down to 15 per cent; Alberta’s corporate tax is 10 per cent, and Ottawa is urging other provinces to match it, giving Canada a blended 25 per cent rate.

Meanwhile, U. S., corporate tax rates will top out at more than 30 per cent.