Antagoniste


28 juin 2009

Non-interventionnisme à géométrie variable États-Unis Iran Israël

Barack Obama

Depuis le début de la crise en Iran, Barack Obama a répété à maintes reprises qu'il ne désirait pas intervenir dans la politique intérieure de ce pays parce que l'Iran est une nation souveraine.

De manière parallèle, les États-Unis se sont donnés le droit d'intervenir très agressivement dans la politique intérieure d'Israël en dictant à son gouvernement le comportement qu'il devrait adopter.

Doit-on en conclure que Barack Obama respecte uniquement la souveraineté des nations brutalisant ses citoyens ?


28 juin 2009

Et si Jeff Plante avait raison ? Économie Québec

Free Banking

En 2007, quand Jean-François Plante a pris position contre la loi sur l'équité salariale et les programmes de discriminations positives, les bien-pensants de la province se sont levés d'un bond pour crucifier le candidat adéquiste. Et si Jeff Plante avait raison ?

Pour l'économiste Gary Becker (prix Nobel d'économie en 1992), les lois anti-discriminations en milieu de travail sont inutiles, le meilleur moyen pour éliminer les disparités étant de laisser le libre-marché faire son oeuvre.

Russ Roberts et Bryan Caplan (George Mason University) expliquent la théorie de Becker:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


28 juin 2009

Le réveil des Américains Économie États-Unis Récession Revue de presse

The Washington Post

Confidence in Stimulus Plan Ebbs, Poll Finds
The Washington Post

Barely half of Americans are now confident that President Obama’s $787 billion stimulus measure will boost the economy, and the rapid rise in optimism about the state of the nation that followed the 2008 election has abated, according to a new Washington Post-ABC News poll.

Overall, 52 percent now say the stimulus package has succeeded or will succeed in restoring the economy, compared with 59 percent two months ago. The falloff in confidence has been sharpest in the hard-hit Midwest, where fewer than half now see the government spending as succeeding. In April, six in 10 Midwesterners said the federal program had worked or would do so.

The shift in public assessments of the stimulus package has clear political ramifications: At the 100-day mark of Obama’s presidency, 63 percent of people in states that were decided by fewer than 10 percentage points in November said the stimulus act had or would boost the economy. Today, in the telephone poll of 1,001 Americans conducted Thursday through Sunday, the number has plummeted to 50 percent in those closely contested states, with nearly as many now saying the stimulus program will not help the national economy.