Antagoniste


14 juin 2009

Ségrégration Coup de gueule Québec

AnglophoneIls sont racistes les Américains, ils n'ont pas l'ouverture d'esprit des Québécois. C'est du moins le message qui émane du Politburo du Plateau.

Pourtant, la Société Saint-Jean-Baptiste a décidé d'annuler la prestation de 2 groupes anglophones, des Québécois de souche parlant anglais, au spectacle L'Autre St-Jean.

Imaginez la réaction si les organisateurs de la fête nationale des Américains décidaient d'exclure de leurs festivités les noirs ou les hispaniques en faisant valoir, qu'à cause de leur culture différente, ils ne sont pas de "vrais" Américains…


14 juin 2009

La réponse iranienne États-Unis Iran Moyen-Orient Terrorisme

Mahmoud AhmadinejadDurant la campagne présidentielle, Barack Obama a signifié à plusieurs reprises son désir de négocier directement avec l'Iran.  Durant son discours inaugural, le nouveau président a réaffirmé que si l'Iran "desserrait son poing", un dialogue pourrait être possible avec les États-Unis.  La semaine dernière, Barack Obama s'est rendu en Égypte pour proposer un nouveau départ aux musulmans.  Dans son discours, il a fait preuve d'ouverture envers le régime iranien en acceptant que ce pays soit doté d'un programme nucléaire civil.

La réponse iranienne ?

Les mollahs ont truqué l'élection présidentielle au vu et au su de la communauté internationale pour maintenir au pouvoir Mahmoud Ahmadinejad, le partisan de la ligne dure, et écarter Mir-Hossein Mousavi, le candidat réformateur.

Notez aussi que la Syrie, le Venezuela, le Hamas et le Hezbollah ont tous approuvé le résultat de cette élection.

Voilà qui devrait faire réfléchir le président Obama…


14 juin 2009

Provocation International Revue de presse Terrorisme

The Guardian

North Korea declares all-out push for nuclear weapons
The Guardian

North Korea declared it would turn its plutonium stocks into weapons material and threatened military action against the US and its allies after the UN security council imposed new sanctions to punish Pyongyang for last month’s underground nuclear test.

The country’s foreign ministry today acknowledged for the first time that North Korea was developing a uranium enrichment programme and said it would be « impossible » to abandon its nuclear ambitions.

In a defiant statement, it said that « the whole amount of the newly extracted plutonium [in the country] will be weaponised » and that « more than one-third of the spent fuel rods has been reprocessed to date ».

The UN resolution authorises all countries to stop and search North Korean ships for weapons. The resolution risks standoffs between US and North Korean ships – a danger underlined by North Korea’s response. « An attempted blockade of any kind by the US and its followers will be regarded as an act of war and met with a decisive military response, » the regime said.

The regime is believed to have enough plutonium for at least six nuclear bombs. It has around 8,000 spent fuel rods that if reprocessed could allow the country to harvest 6-8kg of plutonium – enough for at least one nuclear bomb, according to analysts.