La Presse

-

Un déficit fédéral record de plus de 50 milliards $
La Presse

La crise économique provoque une chute des revenus à Ottawa à un point tel que le déficit du gouvernement fédéral dépassera les 50 milliards de dollars durant le seul exercice 2009-2010.

Ce déficit sera, et de loin, le plus important dans l’histoire du pays, surpassant le déficit de 39,5 milliards de dollars enregistré au cours de l’exercice financier 1992-93 quand les conservateurs de Brian Mulroney étaient au pouvoir. Il sera aussi 16 milliards de plus que ce qui avait été prévu dans le dernier budget, adopté il y a à peine trois mois.

Selon des informations obtenues par La Presse mardi, les fonctionnaires du ministère des Finances n’écartent pas l’idée que le déficit grimpe jusqu’à 55 ou même 60 milliards de dollars une fois que le présent exercice financier aura pris fin le 31 mars 2010. L’ancien économiste en chef de la Banque Royale a affirmé que le gouvernement fédéral devrait prendre des mesures «sévères» un jour pour venir à bout de ce boulet financier.

La semaine dernière, le Fonds monétaire international (FMI) prévoyait que le déficit cumulatif s’élèverait à 120 milliards au cours des cinq prochains exercices financiers. Le FMI consulte abondamment les fonctionnaires du ministère canadien des Finances avant de faire ses projections pour le Canada. Chose certaine, un déficit cumulatif de cette importance fera bondir la dette accumulée du gouvernement fédéral à 577 milliards de dollars, un sommet inégalé. Ce faisant, Ottawa se verra contraint d’effacer tous les efforts consentis pour rembourser la dette accumulée entre 1997 et 2008. Durant cette période, le gouvernement fédéral a remboursé l’équivalent de 105 milliards de dollars de la dette accumulée.