Antagoniste


27 mai 2009

Le premier lucide Économie En Citations Philosophie

État-Providence

Dans son oeuvre culte De la démocratie en Amérique, Alexis de Tocqueville avait, dès 1830, réalisé que l’État-providence était un aller simple sur la route de la servitude…

« Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu, et l’avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière; il en couvre la surface d’un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient faire jour pour dépasser la foule; il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige; il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse; il ne détruit point, il empêche de naître; il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et il réduit enfin chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger. »


27 mai 2009

L’égalitarisme Économie En Vidéos Philosophie

Maggie Simpson dans le rôle d’Howard Roark, le héro du livre The Fountainhead d’Ayn Rand:

Une illustration assez juste de ce qu’est devenu notre système d’éducation depuis la réforme…


27 mai 2009

La folie keynésienne Canada Économie Gauchistan Récession Revue de presse

La Presse

Un déficit fédéral record de plus de 50 milliards $
La Presse

La crise économique provoque une chute des revenus à Ottawa à un point tel que le déficit du gouvernement fédéral dépassera les 50 milliards de dollars durant le seul exercice 2009-2010.

Ce déficit sera, et de loin, le plus important dans l’histoire du pays, surpassant le déficit de 39,5 milliards de dollars enregistré au cours de l’exercice financier 1992-93 quand les conservateurs de Brian Mulroney étaient au pouvoir. Il sera aussi 16 milliards de plus que ce qui avait été prévu dans le dernier budget, adopté il y a à peine trois mois.

Selon des informations obtenues par La Presse mardi, les fonctionnaires du ministère des Finances n’écartent pas l’idée que le déficit grimpe jusqu’à 55 ou même 60 milliards de dollars une fois que le présent exercice financier aura pris fin le 31 mars 2010. L’ancien économiste en chef de la Banque Royale a affirmé que le gouvernement fédéral devrait prendre des mesures «sévères» un jour pour venir à bout de ce boulet financier.

La semaine dernière, le Fonds monétaire international (FMI) prévoyait que le déficit cumulatif s’élèverait à 120 milliards au cours des cinq prochains exercices financiers. Le FMI consulte abondamment les fonctionnaires du ministère canadien des Finances avant de faire ses projections pour le Canada. Chose certaine, un déficit cumulatif de cette importance fera bondir la dette accumulée du gouvernement fédéral à 577 milliards de dollars, un sommet inégalé. Ce faisant, Ottawa se verra contraint d’effacer tous les efforts consentis pour rembourser la dette accumulée entre 1997 et 2008. Durant cette période, le gouvernement fédéral a remboursé l’équivalent de 105 milliards de dollars de la dette accumulée.