Antagoniste


13 mai 2009

Adultes consentants En Vidéos États-Unis Philosophie

John Stossel sur la légalisation des stéroïdes:

Un crime sans victime.


13 mai 2009

Lucidité américaine (V) En Citations États-Unis Philosophie

George Washington

Déclaration de George Washington, 1er président et père fondateurs des États-Unis, au sujet des gouvernements:

« Government is not reason, it is not eloquence — it is force! Like fire, it is a dangerous servant and a fearful master. Never for a moment should it be left to irresponsible action. »


13 mai 2009

L’astrologie Économie En Chiffres États-Unis Hétu Watch Récession

Au début du mois de janvier 2009, l'Administration Obama a publié un document signé par son intelligentsia économique pour nous convaincre de l'absolue nécessité d'adopter un plan de relance de 787 milliards de dollars.

Voici un graphique qu'on peut retrouver dans ce document, il donne les prévisions du taux de chômage avec et sans l'adoption de mesures keynésiennes:

Incompétence

Selon la prévision, pour le mois d'avril 2009, le plan de relance aurait dû produire un taux de chômage de 7,8%. Sans l'adoption du plan de relance, on prévoyait un taux de chômage de 8,3%.

Les statistiques sur le chômage aux États-Unis ont été publiées la semaine dernière, ce dernier s'élève à…  8,9% !  Vous avez bien lu: le taux de chômage surpasse la prévision établie advenant l'absence d'un plan de relance !

Bref, on pourrait remplacer les économétristes par des astrologues et l'on aurait probablement des prévisions tout aussi fiables.

Et dire que si nos gouvernements pensent être capables de relancer l'économie en faisant des déficits monstres, c'est parce qu'ils font confiance aux gens faisant ce genre de prédiction…  On a envoyé Bernard Madoff en prison pour moins que ça.


13 mai 2009

Creuser sa tombe Économie Gauchistan Revue de presse Venezuela

The Financial Times

Chávez seizures fuel Venezuela oil fears
The Financial Times

A fresh round of expropriations in Venezuela has raised fears that the Opec producer’s already declining oil output could sink to its lowest level in the past 20 years.

Troops were mobilised over the weekend to assist Venezuela’s state-owned oil company, PDVSA, in seizing the assets of some 60 oil service companies, after a law was approved last week that paves the way for the state to take increasing control over its all-important oil industry.

“To God what is God’s, and to Caesar what is Caesar’s,” said Venezuela’s President Hugo Chávez, as he presided over the expropriation of more than 30 oil terminals and some 300 boats.

This move forms part of a broader assault against the private sector, which Mr Chávez has increasingly blamed as Venezuela slides into recession. Simultaneously he is engaging in what opposition leaders say is a campaign of persecution of his political foes.

Manuel Rosales, a former presidential candidate, has been granted asylum in Peru to escape arrest over corruption charges, while congress has removed almost all the spending powers of Antonio Ledezma, the anti-Chávez mayor of Caracas. Other opponents have been jailed or gone into hiding.