À Montréal avec Frank Zampino, à Québec avec Henri-Paul Rousseau ou à Ottawa avec Brian Mulroney, les allégations de corruption sont omniprésentes dans nos institutions politiques.

Pour certains, la solution passe par la création d'une nouvelle couche de bureaucratie…  Et si la bureaucratie était le problème:

Corruption
Un "groupe cinquième" correspond à une tranche de 20% de l'échantillon: le premier groupe représente les 20% de pays les plus interventionnistes et le cinquième groupe représente les 20% de pays les moins interventionnistes.

Explication de Dan Mitchell:

Dans une société, plus un gouvernement distribue de permis et d’autorisations, plus les gens auront un incitatif à recourir aux pots-de-vin pour obtenir un permis ou une autorisation.

Dans une société, plus un gouvernement distribue de contrats, plus les gens auront un incitatif à recourir aux pots-de-vin pour obtenir un contrat.

Dans une société, plus un gouvernement distribue de subventions, plus les gens auront un incitatif à recourir aux pots-de-vin pour obtenir une subvention.

Dans une société, plus l’État est gros et omniprésent, plus il y a de possibilités de corruption.

Sources:
Fraser Institute / Transparency International
Economic Freedom Network / Corruption Perceptions Index