Antagoniste


21 avril 2009

Cuba libre ! Économie En Vidéos États-Unis Mondialisation

La perspective de voir l’embargo américain sur Cuba prendre fin advenant l’élection de Barack Obama était un point qui me plaisait énormément. Dommage que le président démocrate semble faire preuve de mollesse dans ce dossier.

Entrevue avec le congressman Jeff Flake (mon préféré), un membre du caucus libertarien du parti républicain, qui travaille depuis plusieurs années pour que les États-Unis normalisent leurs relations avec Cuba:

Les positions de la gauche et de la droite sur l’embargo américain à Cuba ont de quoi surprendre.

La gauche, qui est d’ordinaire opposée au libre-échange (surtout avec les Américains), réclame que Cuba puisse commercer librement avec le pays de l’Oncle Sam. Comme quoi « l’impérialisme économique » des Américains est préférable à l’absence de commerce avec les États-Unis.

De l’autre côté, la droite, qui est d’ordinaire favorable au libre-marché, milite pour que le gouvernement américain interdise à ses citoyens de commercer avec Cuba. Les partisans de l’embargo n’ont pas réalisé que le meilleur moyen de faire tomber le régime communiste était d’exposer, par tous les moyens possibles, les Cubains aux bienfaits du capitalisme.


21 avril 2009

Éco-condriaque En Chiffres Environnement International

Le réchauffement climatique est-il sur le point de nous faire tomber le ciel sur la tête ?  Vraiment ?

Avec l'hyper-médiatisation de la moindre catastrophe naturelle, on serait porté à croire que oui. Pourtant, les statistiques tracent un portrait bien différent de la situation…

Voici les taux de mortalité imputables aux conditions climatiques et météorologiques extrêmes depuis les 100 dernières années:

Réchauffement Climatique

N'en déplaise aux catastrophistes/environnementalistes, la fin du monde n'est pas pour demain…

Source:
Emergency Events Database
EM-DAT Database


21 avril 2009

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (14-20 avril) selon Influence Communication:

Actualité Québec

La crise financière perd de son impact

Avec une baisse de 24 % de son poids médias, la crise financière se contente de 2,38 %.  Elle cède ainsi le premier rang au Canadien qui a occupé 3,04 % de l’actualité avec le début des séries.  À pareille date l’an dernier, le Canadien générait un volume de 4,68 %.  Soulignons que les performances du Canadien et la crise financière composent le top 3 depuis le 16 février dernier.

Les médias ont cédé 2,16 % de leur contenu à l’opération policière SHARQC visant les groupes de motards criminalisés.  C’est un poids comparable à l’opération Colisée qui avait obtenu 2,33 % en novembre 2006.

Au 4e rang on trouve le géant de l'industrie forestière AbitibiBowater  qui s’est placé sous la protection de la loi sur les faillites au Canada ainsi qu'aux États-Unis avec 1,56 %.

Le décès de la soldate Karine Blais a occupé 1,06 % des nouvelles.

La décision du juge Jean-François de Grandpré contre La Presse et le journaliste Joël-Denis Bellavance, à la demande du Groupe Polygone s’est classée au 26e rang.  Compte tenu de l’impact du geste sur la liberté de presse, il est étonnant de constater que l’histoire de Susan Boyle a obtenu 32 % plus de couverture. Susan Boyle est passée à l'émission Britain’s Got Talent.  Elle a terminé au 7e rang des nouvelles les plus citées !

Voici le top 5 des nouvelles les plus médiatisées au Canada anglais:

  • Crise financière: 3,12 %
  • Séries éliminatoires de la LNH: 2,37 %
  • Inondations au Manitoba: 0,48 %
  • Décès de la soldate Karine Blais: 0,48 %
  • Politiques américaines envers Cuba: 0,47 %

Source:
Influence Communication
Influence Communication


21 avril 2009

Alberta & Québec: unis contre Ottawa ? Canada Économie États-Unis Gauchistan Québec Revue de presse

The Ottawa Citizen

Ignatieff’s new book a loud call for old-time patriotism
The Ottawa Citizen

Liberal leader Michael Ignatieff thinks we should be like his mother’s famous, unabashedly patriotic Anglo-Canadian ancestors and strengthen domestic east-west connections instead of just focusing on ties to the United States.

« If we want a country to hand on to the next generation, we will have to strengthen those east-west linkages — of citizenship and common life together — to offset the north-south drift that fragments us, » Ignatieff writes in a newly published, very political, family memoir, True Patriot Love.

True Patriot Love is the loudest call for old-fashioned patriotism from a serious prime ministerial contender since John Turner’s quixotic anti-free-trade crusade in the 1988 federal election. Sir John A. Macdonald was, of course, the first prime minister to sing that pro-Canadian, keep-the-Americans-at-a-distance song with his National Policy slogan late in the 19th century: The Old Flag, The Old Policy, The Old Leader.

Ignatieff tries to position himself as the new Sir John A. But instead of building a nation-binding railway, Ignatieff says both oil and hydro-electricity should be shared along an east-west axis before exporting surpluses to the U.S. as the Albertans do with their oil and Quebecers do with their hydro. Energy, he adds, is also our big bargaining chip with the U.S.