Syndicat

Je viens de relire ma convention collective et il semble que je sois obligé de prendre une pause durant le congé pascal. Comme je ne voudrais pas manquer de respect à l'establishment syndical qui s'est battu bec et ongle depuis la révolution tranquille pour que je puisse avoir droit à ce congé, je vous informe que les mises à jour reprendront mardi. D'ici là, profitez-en pour naviguer dans les archives.

En passant, je voudrais remercier tous ceux qui m'envoient du matériel et des félicitations par courriel. Si vous n'avez pas de réponse, ce n'est pas parce que je suis indifférent, mais parce que je manque de temps. Mais sachez que je vous lis toujours et que j'apprécie vos feedbacks.